22 Janvier 2018

Madagascar: Qui sont nos hommes politiques? - Dr Joseph Randriamiarisoa - Véritable mélomane, il apprécie la musique classique et traditionnelle

Malgré son apparence discrète, cet ancien ministre de l'Environnement est un passionné de la politique. Ainsi, dans les années 70, à l'université, il a participé activement dans divers mouvements estudiantins pour la souveraineté nationale.

Dr Joseph Randriamiarisoa né le 14 juillet 1949 à Alakamisy Itenina, Ivohibato, Haute Matsiatra, est un haut fonctionnaire de l'Etat avant d'être un homme politique. Il est marié et père de trois enfants, deux garçons et une fille. Estelle, sa femme, originaire de Farafangana, est aussi fonctionnaire du ministère de la Santé. Dr Joseph, Ndriana pour les intimes, est le fils de Rafarasoa et Razanajafy, tous deux originaires d'Ivohibato sont des paysans authentiques, issus de deux grandes familles, propriétaires terriens.

Il a passé toute son enfance au sein de sa famille, dans son village natal, Antarambolamena, qu'il décrit comme un endroit paradisiaque, implanté au milieu de collines couvertes de forêts, aux confins de vallées verdoyantes. Cette enfance heureuse, explique son amour pour la nature, son attachement à la famille, et au pays. Le docteur Joseph est un véritable mélomane. Il apprécie la musique classique et traditionnelle, le « zafindraony », le « rija betsileo », le « hiragasy », le « beko sakalava »... Mais il est surtout un passionné de la médecine et de la politique.

Vision. Après ses études secondaires au lycée Raherivelo Ramamonjy de Fianarantsoa, il intègre la faculté de médecine d'Antananarivo pour sortir en 1981, comme médecin d'Etat. Il poursuivit ses études en France et obtint plusieurs spécialités en physiologie cardio-vasculaire, biochimie clinique, maladie tropicale et santé publique. Il pratiqua à la fois , dans différents hôpitaux, interne et attaché des hôpitaux pendant une dizaine d'années en France. Les expériences acquises en Europe et à Madagascar, chef de service de médecine à Mahajanga,chef de service cardiologie au Centre Hospitalier Universitaire de Toliara, chef de service de médecine interne au CHU Fianarantsoa, lui ont permis d'acquérir une vision claire sur la politique de santé qu'on devrait appliquer à Madagascar. Dès son jeune âge, au lycée, le Docteur Joseph a déjà pris conscience de la chose politique.

Réalités nationales. Dans les années 70, à l'université, il a participé activement dans divers mouvements estudiantins pour la souveraineté nationale, la démocratie, la décentralisation et les droits de l'homme. Il s'est engagé avec Zafy Albert en 1991 dans l'UNDD, et contribua à la mise en place du parti. Quant à ses expériences, il a pu acquérir une connaissance approfondie des réalités nationales (Mada Raid). Il a eu également des expériences sur la gestion de l'Etat (Directeur de cabinet du ministère de l'Intérieur, conseiller politique auprès de la primature, ministre de l'environnement).

En outre, concernant ses expériences sur les relations internationales, il a participé aux négociations de sortie de crise durant les démarches Maputo et autres missions internationales. Pour ce qui est de ses convictions politiques, l'ancien ministre croît en la force du dialogue et la puissance de la concertation. Il estime ainsi que « le développement est un processus endogène.

Le développement est humain. Rien ne peut se faire sans l'adhésion collective et la participation active du citoyen ». Et d'ajouter que « la famille est la base de la société. Il n'y a pas de développement sans démocratie et vice versa ». Ses défis pour le pays est de bâtir ensemble une nation dynamique et solidaire ainsi que de construire une République vivante et respectueuse des valeurs malgaches.

Madagascar

Madagascar-ONU - Une coopération axée sur trois résultats majeurs

Même les plus jeunes sont intéressés part l'expo sur l'ONU qui se tient au Palais des Sports. Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.