22 Janvier 2018

Tunisie: La 27e flotte de surveillance de la marine chinoise effectue une escale de courtoisie

La flotte chinoise, qui vient d'achever une mission baptisée «Surveillance maritime et lutte contre la piraterie au golfe d'Aden» (Yémen), est composée des destroyers Wuhan et Haiku ainsi que d'un navire de ravitaillement complet.

A l'arrivée de la flotte chinoise au port de La Goulette, étaient notamment présents des représentants de l'Armée nationale, l'ambassadeur de la République populaire de Chine en Tunisie, Mme Bian Yanhua, l'attaché militaire de l'ambassade ainsi que des représentants d'entreprises et d'étudiants chinois.

Une réception a été organisée à bord du navire en présence de militaires tunisiens et de représentants des partis politiques et des missions diplomatiques accréditées en Tunisie. Y ont également pris part de hauts cadres de plusieurs ministères dont le ministère des Affaires étrangères.

Tunisie

Crise libyenne - Concordance de vues entre l'Onu et les pays voisins

L'Algérie, la Tunisie et l'Egypte, pays voisins de la Libye, ont réitéré la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.