22 Janvier 2018

Afrique: Santé sexuelle et productive - Les jeunes invités à adopter des attitudes responsables

L'Unesco a publié, le week-end dernier, un rapport portant sur les principes directeurs internationaux, dans l'idée d'encourager la mise en œuvre des principes d'une éducation sexuelle de qualité pour promouvoir le bien-être, la bonne santé, le respect des droits humains et l'égalité des genres.

La publication qui intervient dix ans après la première édition suggère aux jeunes des attitudes responsables et productives. Ceci, en adoptant des comportements plus responsables en matière de sexualité.

Selon la directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay, ces principes directeurs internationaux "s'appuient sur les dernières données scientifiques et réaffirment la place de l'éducation sexuelle, notamment dans le cadre des droits humains et de l'égalité des genres". Et d'ajouter: « Ils encouragent un apprentissage en matière de la sexualité et des relations pour qu'il soit positif et fondé sur l'intérêt supérieur des jeunes. En décrivant les composantes des programmes d'éducation sexuelle qui ont fait leur preuve, les principes directeurs permettent aux pouvoirs publics d'élaborer des programmes qui auront un impact positif sur la santé et le bien-être des jeunes ». Audrey Azouly a insisté sur le fait que la publication de ces principes est conçue pour aider les responsables et animateurs des politiques de l'éducation dans tous les pays à élaborer et à mettre en place des programmes d'éducation sexuelle pertinents et adaptés pour les élèves âgés de 5 à 18 ans et plus.

Fondée sur un examen de l'état actuel de l'éducation sexuelle à travers le monde et s'inspirant des meilleures pratiques dans le monde, la publication constitue, selon l'Unesco, un élément essentiel dans la lutte contre l'abandon scolaire des filles à l'adolescence en raison des mariages précoces ou forcés, de grossesses hâtives et de problèmes de santé sexuelle et reproductive.

« Ces principes sont importants, car dans certaines régions du monde, deux filles sur trois s'inquiètent de ce qu'il leur arrive lorsqu'elles ont eu leurs règles pour la première fois, des complications liées à la grossesse et aux accouchements qui représentent la deuxième cause de décès chez les filles de 15 à 19 ans », a déclaré la responsable de l'Unesco, tout en mettant en garde les jeunes, afin qu'ils n'augmentent pas l'activité sexuelle, les comportements sexuels à risque, les taux d'infections sexuellement transmissibles (IST), dont le VIH.

En outre, le rapport démontre que les programmes, uniquement axés sur l'abstinence, ne parviennent pas à prévenir l'initiation sexuelle précoce, à réduire la fréquence des rapports sexuels ou le nombre de partenaires chez les jeunes. Les Etats doivent contribuer à l'éducation sexuelle saine et reproductive des jeunes.

Pointant du doigt certains pays qui, parfois négligent cet aspect de l'éducation, le rapport reconnaît également la nécessité pour les Etats du monde entier d'offrir une éducation sexuelle complète et de qualité auprès des jeunes. Cela pour offrir un accès à des informations et des conseils sur le passage de l'enfance à l'âge adulte et sur les difficultés d'ordre physique, social et émotionnel auxquelles ils sont confrontés .

« Pour relever les défis posés par les questions de santé sexuelle et reproductive, qui sont particulièrement complexes durant la puberté comme l'accès à la contraception, la grossesse précoce, la violence fondée sur le genre, les IST et le VIH/sida, nous devrions sensibiliser les jeunes à la prévention et la transmission du VIH compte tenu du fait que, dans le monde, seuls 34 % d'entre eux font preuve de connaissances précises dans ce domaine », a conclu Audrey Azoulay.

Signalons que ce rapport a été produit en étroite collaboration avec Onusida, le Fonds des Nations unies pour la population , le Fonds des Nations unies pour l'enfance, ONU-Femmes et l'Organisation mondiale de la santé .

Afrique

Le groupe COFINA lance un appel pour nommer sa nouvelle institution consacrée aux femmes entrepreneures

Abidjan le 21 février 2018 -   La Compagnie Financière Africaine (COFINA), première… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.