23 Janvier 2018

Sénégal: Sécurite routière - Le pays béneficie du projet SAVE LIVE de Grand-Duche de Luxembourg

Le Sénégal va bientôt disposer d'un logiciel de collecte de données d'accidents routiers et ainsi appliquer des mesures ciblées de sécurités. Ceci dans le cadre d'un projet dénommé SAVE LIVE du Grand-Duché de Luxembourg. La signature du protocole d'accord a eu lieu, hier lundi, à Dakar.

En marge de la rencontre B to B tenue, hier lundi, à Dakar entre opérateurs luxembourgeois et sénégalais, et qui prend fin ce jour, la Direction des transports routiers du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement (Mittd) et la société luxembourgeoise LuxMobility ont procédé à la signature d'un protocole d'accord pour la mise en place au Sénégal d'un logiciel qui permettra aux autorités compétentes de recueillir des données d'accidents routiers et d'appliquer des mesures ciblées de sécurité routière.

Ce projet dénommé SAVE LIVE (sauver des vies sur les routes de l'Afrique de l'Ouest), «cofinancé par le ministère des Affaires étrangères et européennes du Grand-Duché de Luxembourg via l'instrument de la Business Partnership Facility, est prévue en République du Sénégal, pays membre de l'Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l'Ouest (Osrao).

A terme, SAVE LIVE devrait permettre aux Etats membres de l'Osrao de disposer d'une application plus efficace de leurs plans d'actions de sécurité routière, de suivre les progrès de leur mise en œuvre et d'en évaluer les résultats atteints», précise un document transmis à la presse.

A la suite de l'intérêt du Mittd du Sénégal dans le projet, «la Direction des transports du Mittd et la société luxembourgeoise LuxMobility ont engagé un travail conjoint pour définir les modalités qui feraient du Sénégal le pays pilote pour la mise en œuvre de l'initiative SAVE LIVE», indique la source.

Selon la note le but le recherché, «c'est de réduire la mortalité routière au Sénégal en introduisant un système de collecte de données et de traitement des accidents de la route à travers l'utilisation du logiciel Save Live, qui prétexte et qui sera adopté au contexte local».

Ce sont précisément Cheikhou Oumar Gaye, Directeur des transports routiers, et Patrick Van Egmond, Directeur général de LuxMobility qui ont paraphé le document, en présence du ministre Abdoulaye Daouda Diallo et de son homologue Romain Schneider, de la Coopération et de l'Action humanitaire du Grand-Duché de Luxembourg, au Centre international de conférence Abdou Diouf, précise la source.

Sénégal

Amie Ndiaye Sow de UBA – « La banque traditionnelle est confrontée à plusieurs dilemmes »

« Nous sommes à la croisée des chemins et la banque traditionnelle est confrontée… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.