23 Janvier 2018

Congo-Brazzaville: La clinique Aloha-Congo ouverte au public

La strcucture sanitaire située dans le 4e arrondissement de Brazzaville, Moungali, a marqué le début de ses activités par l'organisation, du 22 au 31 janvier, d'une campagne de dépistage gratuit sur la goutte épaisse, la glycémie et la prise de la tension artérielle.

La Maison de santé et d'accompagnement Aloha-Congo, sise au n°2 de la rue Mpangala, en face du CEG Matsoua, est un projet de l'Association congolaise « Accompagner » (Aca). Le public pourra consulter sur place des médecins généralistes, des spécialistes, des sages-femmes.

Dotée d'un laboratoire pour tous les examens médicaux, cette maison offre également un suivi psychologique. « Cette campagne a pour objectif de faire connaître la maison, mais aussi d'aider la population congolaise à avoir certains soins, parce que le mois de janvier est tellement long et compliqué. Lorsque les examens s'avèrent positifs, il y a un traitement à moindre coût. Donc à 2 000 FCFA vous avez tout le traitement du paludisme pendant trois jours. Si la glycémie est élevée, on vous conduit vers un spécialiste qui est sur place. C'est ouvert à tout le monde, il n'y a pas de distinction », a expliqué la sœur Thalina Carine Kandza, bénévole d'accompagnement, chargée à la communication de la Maison de santé Aloha- Congo.

Elle demande, par ailleurs, aux Congolais de profiter de cette promotion pour se faire soigner. « Nous avons dit que la dignité de la personne, c'est notre crédo, alors nous prenons en compte également la présentation de la maison. Que les usagers ne soient pas effrayés lorsqu'ils vont voir la maison, c'est juste pour que la personne malade ait des conditions les meilleures. En effet, lorsque vous arrivez quelque part, si les conditions sont bonnes, l'accueil est bien, vous êtes déjà à moitié guéris », a-t-elle souligné.

Fondée par la sœur Eliane Julienne Boukaka, l'Aca est une association qui prend soin, à travers sa maison de santé, des personnes malades, en situation curative ou palliative. Accompagnées parfois à leur domicile, ces personnes bénéficient également d'une prise en charge globale (psychologique, physique, sociale et spirituelle). On y trouve aussi une hospitalisation du jour. « Il s'avère que nous visitons les personnes malades à domicile. Mais à un certain moment, elles ont besoin d'autres soins plus intenses. C'est pourquoi, nous avons pensé que pour mieux les prendre en charge, il fallait construire une maison médicale où nous pouvons les transférer », a conclu Thalina Carine Kandza.

Congo-Brazzaville

Calendrier des Diables rouges et des Congolais de la diaspora en Afrique et en Europe des 23, 24, 25 et 26 février 2018

Diables rouges et Congolais de la diaspora seront sur le pont ce week-end, avec quelques matchs à suivre comme le… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.