23 Janvier 2018

Afrique: Atteinte des ODD en eau - Le continent a besoin de 64 milliards de $ de financements par an

64 milliards de $ (dollars) sont nécessaires chaque année pour financer les besoins en eau du continent africain afin que les Objectifs de développement durable (Odd) puissent être atteints. L'estimation est du responsable en charge de la Division eau et assainissement à la Banque africaine de développement (Bad), Osward Chanda. Hier, lundi 22 janvier, il a pris part à la 17e réunion du Conseil de direction de la Facilité africaine de l'eau.

L'accès à l'eau potable demeure un problème pour beaucoup de pays africains. Pour renverser la tendance et atteindre les Objectifs de développement durable (Odd) à l'horizon 2030 qui est l'accès à l'eau potable pour tous, le continent a besoin d'un financement annuel de 64 milliards de $ (dollars).

L'avis est du responsable en charge de la Division eau et assainissement à la Banque africaine de développement (Bad), Osward Chanda. Hier, lundi 22 janvier, il a pris part à la 17e réunion du Conseil de direction de la Facilité africaine de l'eau.

En effet, l'Afrique a un gap important à combler. Un déficit en eau causé notamment, dit-il, par l'absence d'infrastructures hydrauliques nécessaires à la fourniture en eau, la pollution des cours d'eau et le partage de points d'eau entre des Etats.

C'est donc pour apporter une réponse au besoin en eau que la Bad, à travers la Facilité africaine de l'eau, une institution qu'elle a mise en place pour accroître l'accès à l'eau dans les pays du continent, compte améliorer la fourniture en eau en s'investissant davantage dans la recherche de financements d'infrastructures hydrauliques.

C'est pour cela que le ministre du Renouveau urbain, de l'Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, venu représenter son collègue en charge de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Mansour Faye, s'est réjoui du plan stratégique (2017-2025) de la Facilité africaine de l'eau. Un plan qui définit les domaines prioritaires d'intervention en vue de mettre en adéquation les opérations avec les attentes des populations.

La Facilité africaine de l'eau (Fae) octroie des dons et fournit une assistance technique afin de mettre en œuvre des projets innovants dans le domaine de l'eau.

Elle cherche aussi des investissements pour soutenir des projets visant la gestion des ressources en eau sur l'ensemble du continent africain.

La Fae s'est distinguée en octroyant des dons pour la préparation de projets, la gouvernance et la connaissance de l'eau et la connaissance sur l'eau, en appuyant des projets destinés à améliorer la sécurité de l'eau, la sécurité énergétique et la sécurité alimentaire.

La Fae œuvre également à stimuler la coopération régionale et à promouvoir la croissance socioéconomique en Afrique.

Sénégal

Les étudiants de nouveau dans la rue

Au Sénégal, les étudiants sont de nouveau dans la rue, jeudi 24 mai, dix jours après la mort… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.