23 Janvier 2018

Sénégal: Me Masokhna Kane sur la récurrence des grèves - «L'etat doit prendre ses responsabilités, sinon... »

Sos Consommateurs, dirigé par Me Masokhna Kane, demande à l'Etat du Sénégal de prendre ses responsabilités face à la récurrence des grèves.

Pour Sos consommateurs, l'Etat manque de cruauté, ce qui est à l'origine de la persistance des grèves. En lui demandant de mettre fin à ce désordre, Me Masokhna Kane et ses collègues appellent l'Etat à sévir avant que l'irréparable ne se produise, lit-on dans un communiqué de l'organisation consumériste intitulé «Il faut arrêter ces grèves scandaleuses».

«A défaut, nous serons contraints, en désespoir de cause, de porter plainte devant les juridictions internationales des droits humains», mettent-ils en garde.

Toutefois, les consuméristes reconnaissent la «responsabilité exclusive» de l'Etat dans ces grèves cycliques qui tuent l'école et tuent des malades et qu'elle dénonce depuis de 10 ans.

En ce sens que l'Etat «ne respecte pas toujours ses engagements; paye indument des alaires à des grévistes; fait très souvent preuve d'un manque cruel d'autorité».

Suffisant pour que Sos Consommateur s'interroge: «faut-il continuer à sacrifier l'école, les apprenants et les malades en détresse et en situation d'indigence ? Faut-il laisser perdurer cette situation, face à une bataille sans fin, entre l'Etat et les syndicats sur des questions d'argent ?

Faut-il sacrifier les intérêts de plus de 13 (treize) millions de personnes face aux intérêts financiers d'une minorité d'agents, même méritants ? Mille fois non ! Il faut absolument que l'Etat du Sénégal mette fin à cela», insistent-ils.

Sénégal

Procès de la caisse d'avance de la mairie de Dakar - Le Procureur maintient sa position

Dans leurs différentes répliques, autant le procureur de la République que les avocats des deux… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.