23 Janvier 2018

Mali: Impressionnante saisie de chanvre indien à Bamako

Au Mali, l'Office central de lutte contre les stupéfiants a mis la main la semaine dernière sur près de 2 tonnes de chanvre indien, une espèce de cannabis. La nouvelle a été rendue publique lundi soir. La drogue était cachée dans un camion de marchandises en provenance de Sikasso, à la frontière avec le Burkina. Elle provenait du Ghana.

C'est dans le quartier de Yorodjambougou, à Bamako, que le camion est interpellé. Derrière des marchandises diverses, des compartiments spéciaux sont aménagés pour convoyer 1,7 tonne de cannabis.

Le camion provient de Sikasso, à la frontière avec le Burkina Faso. Sikasso est un point de transit dans un couloir de trafic de cannabis qui part du Ghana pour aller jusqu'à Dakar au Sénégal.

« Depuis l'année dernière, nous assistons à une forte augmentation des quantités saisies en provenance du Ghana » nous a confié au téléphone le commandant Kanté de la gendarmerie de Bamako.

Le Ghana est le deuxième producteur de cannabis d'Afrique de l'Ouest. La drogue s'exporte par deux voies : maritime en direction de l'Europe, ou par route pour le marché local de la sous-région dont Bamako et Dakar représentent d'importants points de distribution.

Plus inquiétant encore, le Mali devient aussi un pays producteur. « On a déjà observé des plants de cannabis dans le Sud, a ajouté le commandant Kanté, les trafiquants les cachent entre les cultures de mil ». En octobre, l'Office central des stupéfiants a saisi 400 kilos d'herbe dans le cercle de Yanfolila.

Mali

Coupe UFOA B Dame - Le Togo de nouveau sévèrement battu par le Mali

Après s'être inclinée 6-0 contre le Sénégal lors de sa première sortie,… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.