24 Janvier 2018

Afrique: La Libye au bout du suspense

C'était la finale de ce groupe C à Tanger entre la Libye et le Rwanda, au moment où les Supers Eagles affrontaient la Guinée Equatoriale, déjà éliminée, à Agadir.

Rwanda-Libye, reste incontestablement un des matchs les plus intenses depuis l'entame du tournoi. Condamné à gagner, les Libyens ont naturellement pris l'initiative.

Une première mi-temps à sens unique pour les Chevaliers de la méditerranée, mais sans se procurer la moindre occasion nette de scorer.

La faute à une équipe du Rwanda bien regroupée mais également trop de précipitation et de déconcentration chez les coéquipiers du capitaine Mohamed Nashnush.

Dans le même temps, le score de l'autre match à la pause est très surprenant. Le Nigéria rentre au vestiaire mené au score par la Guinée Equatoriale grâce à un but de Nsi Eyama à la 40'.

Au retour des vestiaires, la Libye va pousser, pousser et pousser. Plus d'une dizaine d'occasions de buts. Salem Ablo, attaquant d'Al Ahly de Tripoli rate deux occasions nettes de scorer à la 69' et 77'. Le nouveau rentrant El Mutasim Abushnaf se procure aussi une nouvelle occasion de but à la 85' mais le poteau le sauve.

On joue la 90'. Les 10 000 supporters présents au grand stade de Tanger, acquis à la Libye scandent tous « Libya, Libya ».

Les joueurs libyens semblent bien déterminés à pousser jusqu'à l'ultime seconde du match pour ce but qui leur ouvrirait les portes des quarts de finale. Quatre minutes de temps additionnel sont annoncées par le 4e arbitre.

Scénario dramatique pour les Rwandais lorsque Elmutasim Abushnaf hérite d'une passe de Saleim Ablo à la 93'. Dans les six mètres, il ne laisse aucune chance au gardien Eric Ndayishimiye. Explosion de joie à Tanger, la Libye est qualifiée pour les quarts de finale.

Dans l'autre match, le Nigéria a surmonté son retard. Anthony Okpotu a égalisé à l'heure de jeu, puis Dayo Ojo a donné l'avantage à la 69' avant que le stratège de cette équipe nigériane, Ali Rabiu ne scelle le sort du match à la 82' sur pénalty.

Le Nigéria termine leader du groupe avec sept points et disputera donc son quart de finale à Tanger, tandis que la Libye ira à Agadir.

Réactions :

Darkonovic (entraîneur assistant de la Libye)

« On est très content de cette qualification. On remercie le public marocain qui nous a soutenus. Nous avons cru en nos chances jusqu'au bout. Même les joueurs se sont battus sur le terrain pour avoir cette qualification ».

Antoine Hey (entraîneur du Rwanda)

« C'est dommage. C'est une défaite cruelle. On ne s'attendait pas à un tel scénario. Je félicite les joueurs pour tous les efforts.

Je suis satisfait car nous avons réalisé un bon tournoi. Les erreurs ne se pardonnent pas. On a commis une erreur et nous l'avons payé cash ».

Salisu Yussuf (entraîneur du Nigéria)

« Les joueurs voulaient cette qualification et voulaient surtout terminer leader du groupe. Après le nul concédé face au Rwanda, nous nous sommes remis en cause. Les joueurs sont à féliciter, maintenant on va penser aux prochaines rencontres. Notre objectif est d'aller loin dans ce tournoi ».

Rodolfo Bodipo (entraîneur de la Guinée Equatoriale)

« Nous sommes en train de préparer une équipe d'avenir. En Guinée Equatoriale, on va mettre en place un championnat professionnel. Ça va permettre aux jeunes de progresser. On va se tourner désormais vers les prochaines échéances ».

Statistiques du match

Libye

Le pays célèbre sans joie les sept ans de la chute de Kadhafi

Le 15 février 2011 en Libye, des manifestations commençaient à Benghazi dans l'est du pays, avant… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.