25 Janvier 2018

Afrique: «Pays de merde» - Le président ougandais félicite Donald Trump pour ses propos

Le président Ougandais, Yoweri Museveni, se félicite de la franchise de président américain. Donald Trump a récemment provoqué un tollé en qualifiant Haïti, la Salvador et certains pays africains de « pays de merde ». Aux yeux du président ougandais, Trump a le mérite de dire clairement ce qu'il pense.

Lorsque Yoweri Museveni prend la parole devant des parlementaires est-africains pour dire son amour de Trump, mardi à Kampala, l'assistance commence par rigoler. Mais les députés ont tort de rire.

Le président Museveni explique qu'il aime vraiment son homologue américain, qu'il décrit comme un des meilleurs présidents de toute l'histoire des Etats-Unis. Yoweri Museveni apprécie surtout, dit-il, sa franchise. Quant aux problèmes de l'Afrique, ajoute le président ougandais, il appartient aux Africains de les régler.

Curieusement, l'ambassadrice des Etats-Unis à Kampala tentait au même moment d'atténuer la portée des remarques de Donald Trump. Deborah Malac les a qualifiées d'«assez dérangeantes et affligeantes»-, lors d'une réunion avec la présidente du Parlement ougandais, dont la presse locale s'est fait l'écho.

Ce n'est pas la première fois que Yoweri Museveni défend Donald Trump. Début janvier, le président ougandais soulignait que les dirigeants africains devaient s'inspirer de son exemple, lorsque Donald Trump parle de restaurer sa grandeur aux Etats-Unis.

Ouganda

Elim.CAN U20 - Le Cameroun se qualifie contre l'Ouganda

Défait 1-0 en Ouganda à l'occasion de la manche aller du deuxième tour des éliminatoires de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.