26 Janvier 2018

Angola: Le Gouvernement est ouvert à l'audit de la dette publique - Ministre d'Etat

Luanda — Le gouvernement accepte que tous instruments légaux soient mobilisés pour concrétiser avec rigueur et transparence de gestion des fonds publics, notamment les audits, a indiqué jeudi à Luanda, le ministre d'Etat au Développement Economique et Social, Manuel Nunes Júnior.

Le gouvernant a tenu ces propos dans un débat de spécialité du Budget Général de l'Etat (OGE-sigle en portugais) face à l'inquiétude du principal parti d'opposition (UNITA) qui a sollicité l'audit de la dette publique.

Dans la vision de l'UNITA, le niveau de succès ou d'insuccès de l'actuel gouvernement dépendra beaucoup de la décision qui sera prise par rapport à la dette publique, dont l'audit public permettrait la réduction de la dette de façon significative, et rendra son paiement viable pour ne pas pénaliser les contribuables.

La dette publique surtout celle à cout terme (5,1 milliards de kwanzas), est la principale source d'instabilité macroéconomique du pays, et se manifeste à travers une réduction considérable des réserves liquides internationales, dans le dépréciation de kwanza, des hauts niveaux d'inflation, l'augmentation des taux d'intérêt, ainsi que la diminution de l'investissement privé et la dépendance au secteur pétrolier.

"Au nom de la rigueur et de la transparence de gestion publique, nous ne nous opposons pas à l'usage des instruments légaux pour assurer la concrétisation de ce principe, notamment l'audit », a dit Manuel Nunes Júnior.

Angola

Le Président angolais se déclare solidaire avec le peuple cubain après le crash de La Havane

Le Président angolais, João Lourenço, attristé par le crash survenu vendredi dans la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.