30 Janvier 2018

Liberia: Quand George Weah montre la voie à suivre

Photo: President George Manneh Weah
President George Weah during his first State of the Nation Address

Une semaine après sa prestation de serment comme le nouveau président du Libéria, l'ancienne gloire de football était devant le parlement de son pays, le lundi 29 janvier, pour son discours sur l'état de l'Union. Et à l'occasion, il aura marqué les esprits comme ce fut le cas lors de la journée mémorable du 22 janvier lors de son investiture.

En effet, devant les élus du peuple, le tout nouveau président libérien a pris le solennel engagement de réduire son salaire et ses primes de 25% avec effet immédiat.

En prenant une telle mesure d'austérité envers lui-même, l'ancien ballon d'or qui vient d'hériter d'un pays économiquement exsangue, envoie un signal fort à ses futurs collaborateurs sur la nécessité de réduire le train de vie de l'Etat, pour mieux s'attaquer aux grands défis qui les attendent durant ce mandat.

Il donne ainsi des gages de confiance à ses compatriotes qui l'ont porté au pinacle dans l'espoir d'un Libéria meilleur.

Si besoin en était encore, il faut dire que le 25e président de cette première nation d'Afrique, Goerge Weah, montre la voie à suivre à d'autres gouvernants, comme le président tchadien, pour ne pas le nommer, qui, lui, au lieu de songer à la réduction du train de vie de l'Etat, décide plutôt des mesures de rabattements sur les salaires des fonctionnaires.

Outre sa volonté de revoir à la baisse ses émoluments, le président libérien a affiché sa détermination à expurger de la Constitution la disposition réservant la citoyenneté aux «personnes de couleur » tout en annonçant des réformes agraires pour mieux attirer les investisseurs étrangers. C'est dire que, « Mister Goerge » démarre son mandat sur des chapeaux de roue.

En savoir plus

George Weah va réviser la Constitution

Le nouveau président de la République a fait part de son intention le 29 janvier dans son premier discours… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.