31 Janvier 2018

Mali: Production aurifère - Rangold Ressources a injecté 2 879 milliards de FCFA dans l'économie nationale

Cette annonce a été faite par le directeur général du groupe Rangold Ressources, Mark Bristow. C'était le lundi 29 janvier 2018 à Bamako, lors de la tenue de sa traditionnelle conférence de presse pour faire le point des activités de la société au cours de l'année écoulée.

Face à la presse le Directeur général de groupe Rangold Ressources, Mark Bristow s'est réjoui de l'état de gestion efficace et efficiente de sa société. A l'en croire elle a réalisé une production record, à moindre coût. M. Bristow affirme que son groupe se porte bien et son apport dans l'économie malienne croît chaque année un peu plus. « En 21 ans d'exercice, cette part de Rangold Ressources dans l'économie nationale atteindrait 2 879 milliards de FCFA. Soit 5,4 milliards de dollars US sous forme d'impôts, de redevances, de salaires et de paiements aux fournisseurs », indique l'opérateur minier Sud-africain.

Au-delà de cette production record ponctuée d'apports financiers, Mark Bristow fait savoir que sa société minière reste confrontée à des difficultés. C'est notamment le cas des orpailleurs «illégaux». Il ne s'agit pas, précise-t-il, des orpailleurs traditionnels qui sont là bien avant Rangold. Mais plutôt des « orpailleurs illégaux » composés généralement d'étrangers, qui n'hésitent pas à utiliser les explosifs et du cyanure.

Par ailleurs, la question récurrente relative à la relecture du code minier actuel du Mali a fait l'objet de commentaires. En témoigne cette vision de Mahamadou Samaké, directeur régional du groupe : « Cette révision doit prendre en compte l'attractivité par rapport aux codes miniers des pays voisinsconcurrents du Mali dans le même secteur ». Pour lui, cela est important pour faire face aux défis inhérents à la mise en valeur et à l'exploitation d'une mine dans un pays confronté à des problèmes d'infrastructures et où, existent les difficultés de trouver des réserves d'or de remplacement.

Mali

Présidentielle malienne - L'Adema divisée en au moins trois camps

Des caciques de l'Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma, membre de la majorité… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.