31 Janvier 2018

Liberia: Weah imprime sa marque

Le nouveau président envisage de réviser la Constitution et annonce une baisse de son salaire. Une semaine après son investiture comme président du Liberia, George Weah a délivré son tout premier message à ses compatriotes. Dans un «discours sur l'état de la nation» prononcé lundi dernier, le chef de l'Etat libérien a fait des annonces fortes.

Devant l'Assemblée nationale et le Sénat, réunis en congrès, le président a annoncé son intention de réviser la Constitution. En l'occurrence, la disposition sur la citoyenneté jugée «raciste, inutile et dépassée» parce que, selon lui, réservant la citoyenneté aux «personnes de couleur».

Dans la foulée, George Weah a fait savoir qu'il revoyait à la baisse sa rémunération. «Je vous annonce aujourd'hui, avec effet immédiat, que je vais réduire mon salaire et mes primes de 25 %», a-t-il déclaré.

Dans un contexte économique difficile auquel est confronté le pays, il a invité sénateurs et députés à lui emboiter le pas. Autre disposition constitutionnelle appelée à faire l'objet d'un amendement est celle liée à l'interdiction faite aux étrangers de posséder des biens fonciers.

Une mesure que le président du Liberia trouve dissuasive pour les investisseurs. Tout comme il envisage de faire sauter cette autre disposition ne reconnaissant pas la double nationalité.

Pour lui, il faut faire revenir ces milliers de Libériens qui, chassés par les guerres civiles que le pays a connues de 1990 à 1996 et de 1990 à 2003, ont pris la nationalité de leurs pays d'accueil.

Deuxième président du Liberia après Samuel Kanyon Doe à ne pas appartenir à l'élite «américano-libérienne », descendant d'esclaves affranchis qui domine la vie politique depuis 170 ans, George Weah a tenu à saluer la présence à l'hémicycle de son prédécesseur, Ellen Johnson Sirleaf. Selon lui, cette présence marque la cicatrisation des blessures issues de ces deux tragédies.

«Bienvenue Madame Sirleaf, votre présence ici aujourd'hui montre quel chemin nous avons parcouru en tant que peuple», s'est-il réjoui.

Durant son adresse à la nation, le chef de l'Etat a réaffirmé sa volonté de faire de l'éducation de la jeunesse libérienne une «priorité constante et essentielle » durant son mandat.

Liberia

De bonnes perspectives de coopération économique

Birahima ne porte plus sa kalachnikov en bandoulière et ne vit plus « dans un camp limité par des… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.