1 Février 2018

Guinée Equatoriale: Un avocat empêché de voir des militants de l'opposition

En Guinée équatoriale, l'avocat de quelque 135 militants de l'opposition détenus à la prison d'Evinayong affirme qu'il est empêché de voir ses clients. Ces militants du parti Citoyens pour l'innovation ne connaissent toujours pas les charges qui pèsent contre eux. Elles doivent être dévoilées lors de leur procès, dont la date n'a pas encore été fixée.

Le principal parti de l'opposition, Citoyens pour l'innovation, assure que ses militants ont été arrêtés, en novembre, en pleine campagne électorale, dans les capitales politique et économique de Guinée équatoriale, Malabo et Bata. Parmi les personnes détenues, on trouve un député de Citoyens pour l'innovation, le seul parlementaire de l'opposition.

Maître Fabian Nsue Nguema est l'avocat de ces quelque 135 militants, bien qu'il ne les ait jamais vus. « Je suis allé les voir en prison. Et on m'a expliqué qu'ils n'ont pas droit de visite. Les militaires ne le permettent pas. J'avais pourtant une autorisation du juge, une autorisation qui ne vaut rien. Je vais devoir me battre pour les voir, mais si je sais que cela ne sera pas facile. »

L'arrestation des opposants serait liée à des accrochages entre forces de l'ordre et militants le 5 novembre, en pleine campagne électorale, dans la localité d'Aconibe. La police avait alors empêché la tenue d'un meeting de l'opposition dans la ville natale du leader du parti, Gabriel Nse Obiang Obono. Trois policiers avaient été blessés.

Guinée Equatoriale

Deportivo Niefang entrevoit la qualification

Le Deportivo Niefang doit absolument s'imposer cet après-midi à Bata, par un score si le… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.