31 Janvier 2018

Congo-Kinshasa: Addis-Abeba - Noël Tshiani lance un appel à la stabilité du pays

document

Mes Chers Compatriotes Congolais,

J'ai pris part au sommet de l'Union Africaine à Addis-Abeba du 23 au 30 Janvier 2018. J'ai eu l'occasion de rencontrer les délégations de plusieurs pays au niveau des Chefs d'Etat et Chefs de gouvernement ainsi que les ministres des affaires étrangères. Pour des raisons de discrétion diplomatique, je ne peux pas donner plus de détails sur les personnes rencontrées.

Pendant les discussions, j'ai eu à éclairer les interlocuteurs sur la situation en République Démocratique et proposer des pistes de solutions pour retourner le pays à la paix et la sécurité, arrêter les violations fragrances des droits humains, sauver les vies humaines, arrêter les massacres et l'exode des réfugiés vers d'autres pays, ramener la bonne gouvernance et l'exploitation judicieuse des ressources naturelles et relancer la croissance économique au profit de tous nos compatriotes.

Mon message a été et est que l'alternance au pouvoir est nécessaire car la situation actuelle paralyse le pays et la population. Elle devra se faire sans vengeance et sans effusion de sang tant que les tenants du pouvoir acceptent de jouer par les mêmes méthodes. J'ai demandé que les africains cessent d'être complices par leur silence des violations flagrantes des droits humains en RDC, point de vue qu'ils partagent parfaitement.

Pendant les discussions avec mes interlocuteurs, j'ai mis sur la table la nécessité impérieuse de l'implication des pays africains, de l'Union Africaine et de la communauté internationale pour comprendre la situation particulière du peuple congolais et les souffrances lui imposées afin de trouver de solutions idoines de façon durable et responsable. Prétendre que les congolais doivent se libérer seuls face aux abus des forces policières disproportionnées n'est pas responsable. Il faut faire plus que les simples déclarations de condamnation des violations des droits humains et de répressions sanglantes des manifestions d'un peuple pris en otage dans son peuple pays.

J'ai aussi partagé avec mes interlocuteurs ma vision de développement de la RDC afin de créer des opportunités pour tous. L'Afrique ne peut pas se développer tant que la situation de crise perdure en République Démocratique du Congo. Sans exception, tous les interlocuteurs ont apprécié ma vision de développement connue comme étant le Plan Marshall de Noel Tshiani pour la Reconstruction de la RDC. Beaucoup de pays préoccupés estiment que ma vision est digne de considération pour ramener la croissance économique partagée et développer le pays afin d'arrêter de façon durable l'afflux des réfugiés congolais vers d'autres pays du continent avec les conséquences déstabilisatrices pour leurs économies. Beaucoup pensent aussi que notre vision est une démarcation par rapport aux simples réclamations d'alternance au sommet de l'état.

Tous mes interlocuteurs ont compris que mon ambition est de ramener la paix en RDC et dans la sous région, de promouvoir le développement économique et social du pays de façon durable et de promouvoir le bien être du peuple congolais. Tous reconnaissent que cette ambition légitime est faisable et réalisable avec la mise en œuvre du Plan Marshall de Noël Tshiani pour la Reconstruction de la RDC. A tous les interlocuteurs et congolais, je dis et répète qu'il n'est jamais trop tard de bien faire et de se ressaisir pour stabiliser la RDC et bâtir au cœur de l'Afrique un pays stable, prospère et équitable.

En marge du sommet de l'Union Africaine, j'ai rencontré les représentants de la communauté congolaise en Éthiopie conduite par leur Président. J'étais informé des défis de nos compatriotes vivant en Éthiopie et qui sont pour la plupart des réfugiés. La situation de crise en RDC a des ramifications sur la vie de nos compatriotes à travers le monde. Beaucoup de ces compatriotes aspirent à rentrer au pays après une alternance crédible dans la gouvernance de la RDC. Après avoir suivi religieusement la présentation de notre vision de développement de la RDC, la plupart de ces compatriotes, sinon tous, ont opté de devenir des Agents du Changement en adhérant à la Force du Changement. Une antenne locale de la FDC sera donc mise en place pour rassembler les congolais de l'Ethiopie et les sensibiliser à la vision de développement que nous incarnons.

Je remercie l'Union Africaine et les pays membres de l'opportunité de participation à ce sommet et d'échanger en toute franchise des enjeux et défis du continent et de la République Démocratique du Congo. Je remercie la République Fédérale d'Ethiopie et le peuple Ethiopien pour l'accueil et l'hospitalité. J'aime l'Ethiopie et sa population.

Que vive l'unité africaine !

Que vive la République Démocratique du Congo !

Dr Noël K. Tshiani Muadiamvita

Addis-Abeba, le 30 Janvier 2018

Congo-Kinshasa

Super coupe d'Afrique - Wydad-Mazembe à guichet fermé

La Super Coupe d'Afrique se déroulera ce samedi à partir de 16h30 GMT au complexe Mohammed V de… Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.