1 Février 2018

Tanzanie: La principale société d'extraction aurifère annonce des mesures de protection des prix

Dar es Salaam, Tanzanie — Acacia Mining Plc, la plus importante société d'extraction aurifère tanzanienne, a annoncé, jeudi, avoir acquis des options de vente supplémentaires portant sur 120.000 onces d'or à un prix d'exercice de 1320 dollars l'once pour un coût de deux millions de dollars.

Ces options vont être écoulées par des versements égaux de 30.000 onces par mois entre mars en juin.

"Ces options, en plus de celles achetées en septembre 2017 au prix d'exercice de 1300 dollars l'once, fixent un prix minimum pour la majorité de la production prévue du groupe pour le premier semestre de 2018 au-dessus du cours de l'or budgétisé à 1200 dollars l'once, avec une exposition totale à la hausse des prix si le cours de l'or continue à monter au-dessus des prix d'exercice respectifs", a déclaré Acacia, dans un communiqué de presse transmis à Dar es-Salaam.

Coté sur la liste principale de la Bourse de Londres (Lse) avec une cotation secondaire à la Bourse de Dar es-Salaam, Acacia possède trois mines, toutes situées dans le nord-ouest de la Tanzanie: Bulyanhulu, Buzwagi et North Mara, et détient un portefeuille de projets d'exploration au Kenya, au Burkina Faso et au Mali.

En janvier 2018, le directeur intérimaire d'Acacia, Peter Geleta, a annoncé une production au quatrième trimestre de 148.477 onces due à une croissance de la production à Buzwagi.

Acacia exploite des mines en Tanzanie depuis plus de 15 ans, mais le groupe est actuellement en conflit avec le gouvernement qui a interdit l'exportation des produits miniers bruts en mars 2017 et promulgué de nouvelles lois pour l'appropriation accrue par l'Etat des ressources minières du pays.

D'autre part, le groupe coté à la Lse, Petra Diamonds, a annoncé cette semaine suite aux nouvelles mesures dans le pays, comme la saisie par le gouvernement d'un lot de pierres précieuses de 71.654 carats au début du mois de septembre sur sa mine Williamson, une baisse de 1% de ses recettes à 225,2 millions de dollars au cours du dernier semestre de l'année 2017.

Le gouvernement tanzanien a autorisé Petra, le 28 septembre 2017, à reprendre l'exportation et la vente de diamants de la mine de Williamson après avoir saisi un lot de diamants au début du mois de septembre, en alléguant que le groupe n'avait pas déclaré la véritable valeur des diamants à exporter.

Petra a annoncé, lundi, n'avoir pas encore réalisé de ventes sur la production de Williamson pour l'exercice financier actuel et qu'il continuait à négocier avec le gouvernement pour trouver une solution pour le lot de pierres dont l'exportation reste suspendue.

Un lot de diamants de 40.000 carats extraits de la mine de Williamson a été expédié au bureau du marketing de Petra pour être vendu au cours du deuxième trimestre de l'exercice financier 2018.

Tanzanie

Eliminatoires CAN U20 - Le Mali bat la Tanzanie 2-1

Exemptée du premier tour éliminatoire de la CAN U20, l'équipe nationale Juniors U 20 du Mali a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Infos Plus Gabon. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.