3 Février 2018

Sénégal: Ouvrage « Sanglots dans les ténèbres » - Yaya Diatta évoque les relations entre administrés et colonisateurs

Inspecteur de l'Enseignement, Yaya Diatta vient de publier son deuxième ouvrage aux Nouvelles éditions africaines du Sénégal (Neas). « Sanglots dans les ténèbres » relate l'histoire tumultueuse de Modla, un personnage intriguant devenu chef de canton à la fin de la Première Guerre jusqu'à la fin de la 2nde Guerre mondiale.

L'inspecteur de l'Education nationale Yaya Diatta a présenté, jeudi au centre culturel régional Blaise Senghor, son deuxième livre, « Sanglots dans les ténèbres », publié au Nouvelles éditions africaines du Sénégal (Neas). C'était devant un parterre d'autorités politiques d'écrivains, notamment Abdoulaye Elimane Kane, Abdoulaye Bathily, Lamine Diatta, Pierre Atépa Goudiaby, des membres de sa famille et sympathisants. Ils sont venus nombreux assister à la cérémonie de dédicace pour féliciter et faire des témoignages à l'endroit de l'auteur pour l'authenticité de ses écrits, mais aussi le remercier pour tout le service rendu pour la promotion du système éducatif sénégalais.

Cette deuxième publication fait suite à sa pièce théâtrale, « Crépuscule », parue aux Neas en 1997 et rééditée en 2015.

D'après l'auteur Yaya Diatta, « Sanglots dans les ténèbres » relate une histoire réelle, celle de Modla, qui a su être un grand intriguant, qui s'est fait chef de canton. « De simple tailleur, il est devenu un chef de canton puissant qui est devenu l'ami de tous les commandants de cercle par des astuces. Il est même arrivé à les lier à des compromis qui, par la suite, va causer sa perte », explique l'auteur. Selon lui, Modla, croyant bien faire en aidant le lieutenant Desmoulins à franchir la frontière gambienne, est finalement arrêté pour haute trahison et condamné à mort par les autorités de Dakar. Il a voulu atteindre le sommet du succès mais c'est parce qu'il en savait trop qu'il fallait le faire disparaître.

Y. Diatta évoque la source historique de l'ouvrage. « Je suis parti d'une histoire réelle pour construire la trame de mon roman, et mon objectif est d'amener notre jeunesse d'aujourd'hui à découvrir la période coloniale, la vie des chefs de canton, des commandants de cercle et leur relation avec les populations ». Aussi, comment à travers des intrigues, on arrive à se hisser jusqu'au sommet des responsabilités comme ça se passe d'ailleurs aujourd'hui dans notre société », indique-t-il.

Sénégal

53éme Assemblées annuelles de la BAD - La ville de Busan prête à donner le coup d'envoi

C'est demain lundi 21 mai, que s'ouvrent à Busan, la deuxième ville de Corée du Sud, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.