3 Février 2018

Afrique: La 3e place pour le Soudan

Les Soudanais dominent le début du match et parviennent même à ouvrir le score dès la 8' par l'intermédiaire de Walaa Eldine Musa Yagoub. A peine 18 ans, l'attaquant d'Al Hillal de Khartoum profite d'un centre d'Atahir Babikir et d'une tête dévissée à partir du point de pénalty trompe la vigilance du gardien Mohamed Nashnush.

Cueillis à froid, les Libyens vont tarder à réagir. C'est à partir de la demi-heure de jeu qu'on les voit sortir de leur torpeur mais inquiète peu une défense soudanaise qui sait pouvoir compter également sur son dernier rempart, Akram El Hadi Salem, très souvent décisif tout au long du tournoi. La première menace sérieuse pour ce dernier intervient dans les arrêts de jeu de la première période lorsque la tête d'Ahmed Eltrbi passe juste au-dessus de la transversale.

Les Libyens n'abdiquent pas et continuent en deuxième mi-temps à pousser pour une égalisation. Ils seront récompensés à la 85', bien aidés par le gardien soudanais, qui se loupe sur sa sortie et Salem Ablo n'a plus qu'à déposer le ballon de la tête dans le but vide.

Héros malheureux, Akram El Hadi Saleim, le gardien du Soudan, mettra à profit les séances des tirs aux buts pour redevenir le héros heureux qu'il a été depuis le début de la compétition. Il arrête deux penalties libyens et permet au Soudan de finir à nouveau 3e du CHAN Total, après une performance similaire en 2011 quand le pays avait accueilli la 2e édition du tournoi.

Les Soudanais dominent le début du match et parviennent même à ouvrir le score dès la 8' par l'intermédiaire de Walaa Eldine Musa Yagoub. A peine 18 ans, l'attaquant d'Al Hillal de Khartoum profite d'un centre d'Atahir Babikir et d'une tête dévissée à partir du point de pénalty trompe la vigilance du gardien Mohamed Nashnush.

Cueillis à froid, les Libyens vont tarder à réagir. C'est à partir de la demi-heure de jeu qu'on les voit sortir de leur torpeur mais inquiète peu une défense soudanaise qui sait pouvoir compter également sur son dernier rempart, Akram El Hadi Salem, très souvent décisif tout au long du tournoi. La première menace sérieuse pour ce dernier intervient dans les arrêts de jeu de la première période lorsque la tête d'Ahmed Eltrbi passe juste au-dessus de la transversale.

Les Libyens n'abdiquent pas et continuent en deuxième mi-temps à pousser pour une égalisation. Ils seront récompensés à la 85', bien aidés par le gardien soudanais, qui se loupe sur sa sortie et Salem Ablo n'a plus qu'à déposer le ballon de la tête dans le but vide.

Héros malheureux, Akram El Hadi Saleim, le gardien du Soudan, mettra à profit les séances des tirs aux buts pour redevenir le héros heureux qu'il a été depuis le début de la compétition. Il arrête deux penalties libyens et permet au Soudan de finir à nouveau 3e du CHAN Total, après une performance similaire en 2011 quand le pays avait accueilli la 2e édition du tournoi.

Afrique

CM 2018 - Tunisie - Angleterre au menu du jour

La Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018 continue de battre son plein avec son lot de surprises. La première… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.