5 Février 2018

Cote d'Ivoire: Cissé Bacongo - « Bonne arrivée à Affi au RHDP, nous attendons Sangaré et ses camarades »

Le vice-président chargé des affaires juridiques, institutionnelles et des droits de l'homme du Rdr, Cissé Ibrahim Bacongo, également en charge des commune des communes de Koumassi et de Marcory, a profité , d'un meeting dimanche, pour lancer un appel à la réconciliation nationale.

Il a invité son parti à tendre la main au Front populaire ivoirien. « Je veux parler enfin de la réconciliation. Oui ! La réconciliation. Il ne faut pas être fébrile en parlant de réconciliation. Nous devons avoir la joie au cœur en parlant de réconciliation, il ne faut pas être crispé, car comme je l'ai dit, les crises que nous avons connues jusque-là sont de notre fait et de notre faute, collectivement et individuellement, tous autant que nous sommes : militants des partis politiques de tous bords, membres d'associations de la société civile, intellectuels ou autres. C'est pourquoi nous devons nous donner la main. Quand je dis que nous devons nous tendre la main, il s'agit de le faire entre nous, mais également donner la main à nos frères du Fpi. Nous devons les accueillir. C'est pourquoi j'ai été heureux de constater que le Président du Fpi Affi N'Guessan ait fait un pas en allant voir le Président du Pdci-Rda Henri Konan Bédié», s'est-il réjoui.

Il a ajouté : « d'aucuns ont dit que Affi veut rejoindre le Pdci-Rda. Mais, le Pdci-Rda et le Rdr sont dans une alliance qu'est le Rhdp. Donc, j'interprète cette visite d'Affi chez le Président Bédié comme un premier pas vers le Rhdp. Donc, je dis bonne arrivée à Affi N'Guessan au sein du Rhdp. Nous devons tous nous faire "Atouuu". Nous attendons à présent Aboudramane Sangaré et ses camarades».

Cissé Ibrahim Bacongo a salué le retour d'exil de Tiburce Koffi et celui annoncé de Sidiki Bakaba. Des retours qu'il attribue à la sollicitude du Président République Alassane Ouattara. «Avant eux, plusieurs autres dont Kadet Bertin, Maréchal KB sont rentrés. Tous, des frères et sœurs que la crise post-électorale avait conduit vers le chemin de l'exil, de la même manière que la crise post-électorale de 2000 avait conduit d'autres Ivoiriens en exil. Beaucoup reste à faire mais le Gouvernement est à la tâche », a reconnu Cissé Bacongo. Il a salué les ministres Koné Mariatou et Ally Coulibaly, respectivement ministre de la solidarité et ministre des Ivoiriens de l'extérieur, «pour les actions qu'ils initient au quotidien au sein du Gouvernement ».

Cote d'Ivoire

Le pays peine à exporter ses noix de cajou

La Côte d'Ivoire, premier producteur africain de noix de cajou et premier exportateur mondial, a bien du mal… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.