5 Février 2018

Madagascar: Carburant - Un marché d'un milliard de litres par an

Les prix à la pompe risquent encore d'augmenter ce mois de février.

Les négociations se poursuivent entre l'Etat et les pétroliers, sur la mise en place d'un nouveau système de calcul de prix à la pompe de carburants. L'issue des négociations actuelles aura des impacts... d'envergure nationale. Si au début de ce mois, les prix n'ont pas été révisés, cela ne veut pas dire qu'ils resteront ainsi durant tout le mois de février, a affirmé notre source auprès de l'OMH (Office Malgache des Hydrocarbures). « Les parties prenantes ont décidé de garder les prix actuels, en attendant l'issue des négociations.

Mais on ne pourra pas garder cette stabilité assez longtemps car les écarts se creusent entre les prix véritables et les prix appliqués. Si on se réfère aux statistiques, Madagascar est le 83e pays ayant les prix à la pompe les moins élevés, sur 166 pays », a-t-elle indiqué. En d'autres termes, il est fort probable que les prix à la pompe connaitront encore une hausse ... considérable pour les prochains mois à venir.

Liberté. Dans cette rude négociation actuelle, en effet, l'entrée sur ce marché des hydrocarbures est libre, mais pourquoi les autres compagnies ne viennent pas, alors que dans le secteur du pétrole en amont, les investisseurs viennent en masse pour tenter d'obtenir des blocs pétroliers dans la Grande-Ile ? Questionné sur le sujet, le ministère de tutelle a indiqué que, c'est aux opérateurs de se manifester.

D'après les spécialistes du secteur, le marché à Madagascar est encore de petite taille par rapport à ceux des autres pays, alors qu'il faut beaucoup d'investissement pour opérer dans ce secteur d'activité. Avec 1 million de mètres cube par an, très peu d'opérateurs pétroliers se manifestent. Cependant, ce chiffre progresse de 4% à 6% par an, d'après les informations fournies.

Madagascar

Une corruption qui devient de plus en plus grave

Les Malgaches, en général, vivent très mal cette corruption à laquelle ils sont… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.