6 Février 2018

Sénégal: « Les grandes figures de Bargny » - Mamadou Diouf retrace l'histoire du village lébou

A travers l'ouvrage intitulé « Les Grandes figures de Bargny », publié chez Abis éditions, l'ambassadeur Mamadou Diouf retrace l'histoire politique, économique, religieuse et culturelle de cette localité qui se trouve à la porte d'entrée de la région de Dakar.

Bargny, c'est la porte d'entrée de la région de Dakar. Pour sortir de la capitale sénégalaise, il faut encore transiter par cette commune. Mamadou Diouf, ancien diplomate du Sénégal, a retracé l'histoire de cette localité dans un livre titré « Les Grandes figures de Bargny ». Dans cet ouvrage, l'ancien élève du « daraa » de Coki revisite le « passé glorieux » de cette bourgade à travers ses grands hommes. La cérémonie de dédicace s'est déroulée samedi à la Maison de la culture Douta Seck.

Les habitants de Bargny se sont déplacés massivement pour assister à la présentation de l'ouvrage. D'après Ahmed Mouhamad Niang, un des notables de la ville, jamais, dans l'histoire, un ouvrage aussi complet ne parle de Bargny à travers son histoire politique, économique, culturelle et religieuse.

A l'en croire, tous les fils de Bargny peuvent mieux comprendre leur histoire grâce à l'ouvrage de Mamadou Diouf qui met aussi en exergue les liens de consanguinité qui existent entre les habitants de ce village lébou.

D'après l'auteur, 90 % des familles de Bargny sont des descendants de Thiongou Cissé. Ce dernier est le premier Djaraf de Bargny pendant le XVème siècle. Sa famille est la plus ancienne de la localité et a donné naissance à toutes les autres familles du village.

Bargny, à elle seule, symbolise, aujourd'hui, le vivre ensemble qui est une des caractéristiques de la société sénégalaise. La localité, selon Mamadou Diouf, est habitée, en majorité, par des Lébous. Mais, on y retrouve des Sérères, des Peuls, des Mandingues, des Diolas.

Ce qui fait de cette contrée un « symbole du Sénégal en miniature ». La principale caractéristique que l'auteur a voulue relever est l'enseignement islamique qui a été pratiqué, depuis longtemps, à Bargny par des dignitaires, tels que Tafsir Birame Thioub, Hassan Cissé, etc. Il y avait aussi une bonne organisation du pouvoir avec à sa tête le Djaraf qui incarnait toute l'autorité de la communauté du village. Le Djaraf avait sous sa tutelle un «Gouvernement» pour gérer les affaires de la cité.

Aux habitants de cette commune, Mamadou Diouf rappelle que son livre sur « Les Grandes figures de Bargny » les appartient et fait désormais parti de leur patrimoine.

Le ministre du Travail, Samba Sy, qui a assisté à la cérémonie de dédicace a souligné que l'ouvrage arrive au bon moment dans un contexte de doute où les populations ont plus besoin d'ancrage et de savoir ce que leurs aïeuls ont fait de bon pour le préserver.

Sénégal

53éme Assemblées annuelles de la BAD - La ville de Busan prête à donner le coup d'envoi

C'est demain lundi 21 mai, que s'ouvrent à Busan, la deuxième ville de Corée du Sud, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.