7 Février 2018

Angola: Don du Japon pour le démarrage de la deuxième phase des travaux du Port de Namibe

Luanda — La seconde phase du projet de modernisation du Port de Namibe, prévue en mars prochain sera effectif grâce à un don du Japon estimé à environ à 20 millions de dollars.

Le protocole d'accord relatif à la modernisation du Port de Namibe a été signé le 27 février 2017, entre l'Agence de Coopération du Japon (JICA) et l'Institut Maritime et Port d'Angola (IMPA).

Cet instrument, qui fait partie du programme de réhabilitation, expansion et modernisation des ports d'Angola, a été signé sur base d'une négociation conclue le 15 janvier 2016 entre le gouvernement de l'Angola (représenté par le Ministère des Relations Extérieures) et le gouvernement du Japon (représenté par l'Ambassade japonaise en Angola).

La deuxième phase du projet prévoit la réhabilitation de 240 mètres du quai et le pavement du parc des conteneurs existant.

À cet effet, une délégation du Ministère des Transports conduite par le directeur général de l'Institut Maritime et Port d'Angola (IMPA), Victor Alexandre de Carvalho, a travaillé durant cinq jours du 29 janvier au 02 février dernier à Tokyo(Japon).

Angola

Le gouvernement favorable au pouvoir local autonome

Le Président angolais, João Lourenço, a affirmé lundi, à Benguela, que le… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.