8 Février 2018

Centrafrique: 12 500 enfants extraits des groupes armés depuis 2014

Depuis 2014, 12 483 enfants associés aux groupes armés dont 3 346 filles ont été libérés, selon le représentant de l'Unicef en Centrafrique, Aliou Maiga, qui a déploré en même temps que 37% des enfants libérés n'ont pas bénéficié d'une assistance humanitaire, faute de ressources et de financements. Les autres défis, selon lui, restent l'occupation des écoles par les groupes armés et l'insécurité.

« Le système des Nations unies est disposé pour soutenir les efforts du gouvernement centrafricain dans la sensibilisation aux méfaits du recrutement et l'utilisation des enfants par les forces et groupes armés », a déclaré le représentant de la Mission onusienne en Centrafrique (Minusca), Ray Torres.

Pour la ministre centrafricaine de la Promotion de la femme, de la famille et de la protection de l'enfant, Gisèle Pana, « la réintégration de ces enfants a besoin du soutien de tous », appelant à la compréhension et à la tolérance dans toutes les communautés vis-à-vis des ex-enfants soldats - allusion faite aux instruments juridiques, dont le projet de la « politique nationale de protection de l'enfant », actuellement sur la table du gouvernement pour son adoption, avant la ratification du parlement.

Centrafrique

Des ONG insistent pour que la loi sur la Cour pénale spéciale soit votée

Plus que quelques jours avant la mise en place de la Cour pénale spéciale en Centrafrique. C'est du moins… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.