8 Février 2018

Congo-Brazzaville: PT-NTIC - Les détenteurs des antennes VSAT et fournisseurs d'internet sommés de se faire identifier

Le ministre Emery Okundji a lancé un ultimatum aux concernés qui court jusqu'au 28 février au plus tard et promet de soumettre les récalcitrants à la rigueur de la loi.

Le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-Ntic) a demandé aux détenteurs des antennes VSAT et fournisseurs de services d'accès à l'internet de se faire identifier. Dans un communiqué officiel du 6 févier signé par le ministre lui-même, il est indiqué à l'intention des personnes physiques et morales concernées de se présenter au plus tard le 28 février auprès de l'Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPTC) dont les bureaux se situent au cinquième niveau de l'immeuble ex-Sozacom, dans la commune de la Gombe, pour Kinshasa. Les opérateurs établis en provinces doivent, eux, se présenter à l'une des succursales de cette structure dans leurs entités respectives.

Selon ces recommandations d'Emery Okundji, les personnes concernées doivent être munies de leurs titres d'exploitation dûment délivrés par l'ARPTC et approuvés par le ministère de tutelle, conformément au prescrit de l'article 25 de la loi-cadre n°013/2002 du 16 octobre 2002 sur les télécommunications dans le pays.

Le ministre a, par ailleurs, menacé les récalcitrants, de subir la rigueur de la loi. « Dépassé ce délai, toute personne détentrice d'une antenne VSAT ou fournisseur d'accès à l'internet, qui ne se serait pas fait identifier, sera considérée comme opérateur clandestin et subira la rigueur de la loi », a promis Emery Okundji.

Congo-Brazzaville

Sept juges radiés pour «faute grave»

Le président congolais Denis Sassou Nguesso présidait ce 20 février le Conseil supérieur de… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.