8 Février 2018

Angola: Huambo recevra l'énergie du Barrage de Laúca cette année

Huambo — La province de Huambo, située au centre de l'Angola, recevra durant l'année en cours, l'énergie électrique du Barrage de Laúca, à travers le processus d'interconnexion des systèmes nord, centre et sud du pays.

L'information a été rendue publique jeudi par le gouverneur de la province de Huambo, João Baptista Kussumua qui a loué le bon déroulement des travaux, car l'installation des pylônes de ligne à haute tension a déjà atteint la province de Huambo.

Actuellement, a-t-il affirmé, la province de Huambo reçoit 25 mégawatts produits par la Centrale Thermique de Belém qui possède la capacité de produire 50 mégawatts, mais des difficultés inhérences à l'acquisition du carburant conditionnent son plein fonctionnement.

Dans une déclaration à l'Angop, il a dit que la province continuerait à enregistrer des difficultés d'énergie en attendant l'énergie provenant de Laúca.

Angola

Le gouvernement favorable au pouvoir local autonome

Le Président angolais, João Lourenço, a affirmé lundi, à Benguela, que le… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.