9 Février 2018

Mauritanie: Vers la signature d'accords sur la pêche et la circulation des personnes entre Dakar et Nouakchott

Le présidents sénégalais Macky Sall et mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz ont donné, vendredi à Nouakchott (Mauritanie), des instructions pour la signature d'accords sur la pêche et la circulation des personnes entre les deux pays, a appris l'envoyé spécial de l'APS, de source officielle.

Les deux chefs d'Etat ont eu vendredi matin, au Palais présidentiel, à Nouakchott, un entretien élargi aux membres de leurs délégations respectives.

Une importante délégation ministérielle accompagne le président Macky Sall qui effectue depuis jeudi une visite de travail en Mauritanie. Cette délégation comprend les ministres Sidiki Kaba (Affaires étrangères), Mansour Elimane Kane (Pétrole et Energies), Oumar Guèye (Pêche), Aminata Mbengue Ndiaye (Elevage).

Le chef de l'Etat est également accompagné par Ousmane Ndiaye, en charge du Comité d'orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz), Mamadou Faye (Petrosen), sans compter le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, et plusieurs techniciens.

Le président Sall est arrivé à Nouakchott, jeudi peu avant 18 heures, pour une visite de travail de deux jours en Mauritanie, à l'invitation de son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz.

Lisant le communiqué final sanctionnant la visite d'Etat de 48 heures du président Macky Sall à Nouatchott, le ministre des Affaires étrangères, Sidiki Ka, a affirmé que les deux dirigeants veulent le renforcement de la coopération dans le domaine de la pêche.

"Les deux présidents ont abordé la question liée aux conditions d'exploitation des ressources halieutiques et ont donné des instructions aux ministres en charge de la Pêche et de l'Economie maritime à l'effet, de prendre toutes les mesures nécessaires au renforcement de la coopération dans ce domaine, en vue de la signature d'un Protocole d'Accord entre les deux pays d'ici fin mars 2018", a dit Sidiki Kaba.

Il a déclaré que les présidents Macky Sall et Mohamed Ould Abdel Aziz ont "exprimé leurs vifs regrets" suite à l'incident ayant entraîné la mort accidentelle d'un pêcheur sénégalais sur les côtes mauritaniennes.

"Ils ont également regretté les saccages contre des commerces de Mauritaniens à Saint-Louis. Ils ont appelé au respect des lois et règlements régissant l'accès aux ressources halieutiques, gage d'une exploitation rationnelle et d'une préservation durable dans l'intérêt suprême des deux pays", a poursuivi le ministre des Affaires étrangères.

Dans le domaine de la circulation des personnes, Sidiki Kaba a indiqué que le président sénégalais et son homologue mauritanien ont donné des "instructions aux ministres en charge de l'Intérieur des deux pays de se réunir avant la fin du mois de mars 2018, à Dakar, pour finaliser et signer l'Accord sur les conditions d'entrée et de séjour des ressortissants des deux pays".

Concernant le secteur de l'élevage, Sidiki Kaba a informé que les deux chefs d'Etat ont demandé à leurs ministres en charge de ce secteur de réunir courant mars-avril au Sénégal, le Comité paritaire pour le suivi de la mise en oeuvre du Protocole réglementant la transhumance entre les deux pays.

"Les deux Présidents ont également donné des instructions à leur gouvernement respectif pour la mise place d'un groupe d'impulsion chargé du suivi de la mise en oeuvre des accords signés entre les deux pays", a signalé le chef de la diplomatie sénégalaise.

Mauritanie

Éliminatoires CAN U20 - La Guinée éliminée par la Mauritanie à Conakry

Dans le cadre des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations de football des moins de 20 ans, le Syli junior… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.