9 Février 2018

Sénégal: Linguère - Le village de Thébé demande une route, un poste de santé et de l'électricité

Le village de Thiébé, situé dans la commune de Warkhokh, veut sa part de développement. Ses habitants réclament une piste de production qui les sortirait du désenclavement et aussi l'installation d'un poste santé dans la localité. Des jeunes dudit village relevant de la commune de Warkhokh, dans le département de Linguère, sont montés au créneau pour réclamer de meilleures conditions de vie.

Pour Coly Djibril Ba, le responsable des jeunes, le tronçon Thiébé-Warkhokh, long de quatre kilomètres seulement, constitue un frein à l'émergence de la localité qui polarise une population d'environ 3.000 habitants. Selon M. Bâ, la réalisation de cette route qui est une vieille doléance permettra de désenclaver les localités environnantes et de faciliter la circulation des personnes. « Les populations éprouvent toutes les peines du monde pour se rendre à Warkhokh pendant l'hivernage car la piste tracée par les charrettes est coupée par les eaux du marigot "MBaaye" », a-t-il affirmé.

Le chef de village qui se dit marginalisé, a également réclamé une ambulance qui va soulager les populations des peines qu'elles endurent quotidiennement. « Nos femmes qui sont évacuées à bord de charrettes, accouchent dès fois en route », a-t-il ajouté. « Le manque d'électricité fait qu'aujourd'hui, le vol de bétail et autres formes de délinquance demeurent endémiques dans le village de Thiébé », a-t-il conclu.

Sénégal

53éme Assemblées annuelles de la BAD - La ville de Busan prête à donner le coup d'envoi

C'est demain lundi 21 mai, que s'ouvrent à Busan, la deuxième ville de Corée du Sud, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.