12 Février 2018

Maroc: Le Salon international du livre du Caire, une opportunité idoine pour la promotion du livre marocain au Machrek

Le Salon international du livre du Caire, organisé tout au long de deux semaines (27 janvier-10 février) a constitué inéluctablement une opportunité idoine de nature à promouvoir le livre marocain au Machrek (Orient arabe) et à mettre en exergue la richesse et le patrimoine de la littérature et de la culture multiséculaire et millénaire, dont regorge le Royaume.

Le livre marocain, de par son importance et sa valeur scientifique reconnue désormais à l'échelle du monde arabe, a, de tout temps, suscité l'intérêt des lecteurs et chercheurs, habitués du Salon du livre du Caire, qui connait, depuis belle lurette, une participation régulière du Maroc.

Le pavillon marocain, érigé dans l'enceinte de ce Salon a constitué, en effet, un créneau indéniable susceptible de mettre en valeur les nouvelles parutions des Maisons d'édition marocaines. Au cours de cette édition, il a enregistré une grande affluence de la part des visiteurs, lecteurs et intellectuels en plus des professionnels, éditeurs et bibliothécaires, qui, à l'instar des précédentes éditions, ont saisi cette occasion dans le but de s'informer et de prendre connaissance des dernières nouveautés marocaines dans les domaines de la culture et de la littérature, ainsi que de la pensée.

A cet effet, des éditeurs marocains se sont félicités de cette affluence qui ne cesse de s'amplifier au fil du temps et de cet engouement pour le pavillon marocain de la part de visiteurs égyptiens, en particulier et arabes en général. La participation au Salon international du livre du Caire est un moment privilégié d'échanges et de promotion de la littérature marocaine, notamment en ce qui concerne la pensée islamique, le roman et la philosophie, ont déclaré certains éditeurs marocains approchés par MAP-Le Caire.

Ils ont souligné avoir décidé de prendre part à cette prestigieuse manifestation culturelle dans l'objectif d'exposer les dernières éditions marocaines dans les domaines du patrimoine, des langues, de la philosophie, du roman, de l'histoire et de la critique, et ce pour satisfaire et assouvir le désir des lecteurs égyptiens et arabes, qui affichent, un intérêt de plus en plus croissant pour les œuvres des écrivains marocains.

De leur côté, plusieurs visiteurs égyptiens ont également déclaré que le Salon international du livre du Caire se veut une occasion propice pour s'ouvrir sur la culture et la civilisation du Maroc.

Hassan Mahmoud Dasouki, un des visiteurs égyptiens rencontré au pavillon marocain, a exprimé, son intérêt particulier pour les œuvres des écrivains marocains et des productions des établissements scientifiques du Royaume qui s'intéressent à la culture et aux recherches islamiques et linguistiques.

Quant à Rajab Sayed Al Bahiri, son compatriote, l'un des habitués du pavillon marocain, il n'a pas caché son admiration pour les productions culturelles marocaines, faisant part de sa grande passion pour les œuvres des écrivains et des grands penseurs marocains à l'image d'Abdellah El Aroui, Mohamed Abed Al-Jabri et Taha Abderrahmane, entre autres.

Initiative de l'Organisation égyptienne générale du livre, le Salon du Caire a connu la participation de plus de 800 éditeurs représentant 27 pays.

Maroc

Le prive régional pour une adhésion «à la carte» du Maroc dans la CEDEAO

L'adhésion de Maroc dans la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao) doit… Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.