12 Février 2018

Congo-Brazzaville: Les autorités s'expliquent sur la détention d'un activiste

La Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) s'est indignée ce week-end de la détention « arbitraire » de Noël Mienanzambi Boyi, un activiste congolais, arrêté depuis un an en raison de ses accointances avec le pasteur Ntumi.

Le porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Moungalla répond que cette détention n'a rien d'arbitraire, mais obéit plutôt à la loi congolaise.

Selon lui, Noël Mienanzambi Boyi n'a jamais sollicité les services d'un avocat pour sa défense et le traitement de son dossier juridique pourrait tenir compte de l'accord de paix conclu avec le pasteur Ntumi le 23 décembre dernier.

La chose qui doit être relevée, c'est comme vous savez, depuis le 23 décembre, il y a un accord politique qui a été conclu de cessation des hostilités, de cessez-le-feu avec le Pasteur Ntumi et ses représentants. Cet accord d'essence politique aura forcément des conséquences d'ordre politique et juridique.

Monsieur Mienanzambi Boyi est un des éléments qui semble-t-il fait partie des supporters du Pasteur Ntumi, il est clair que la gestion attendue de ce dossier sur le plan juridique tiendra compte de cet évènement politique.

Congo-Brazzaville

Parution - Bob Bobutaka publie sur les relations profondes entre les deux Congo

Kinshasa et Brazzaville ne sont pas les deux capitales les plus proches au monde pour rien. Et s'il n'y a jamais eu de… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.