11 Février 2018

Burkina Faso/Burundi: Coupe de la Confédération - Olympique Star Vs EFO : 0-0

En match comptant pour les préliminaires aller de la coupe de la Confédération, joué le 10 février dernier au stade du Prince-Louis-Rwagasoré de Bujumbura, l'Etoile filante de Ouagadougou(EFO), a tenu en échec (0-0), l'Olympique Star du Burundi.

C'est la veille du match que le coach Boureima Kaboré et ses poulains, sont arrivés à Bujumbura. Le temps de remplir les formalités, rallier l'hôtel, c'est avec un grand retard que les joueurs sont partis pour l'entraînement au stade.

La sérénité et la confiance n'étaient donc pas de mise, au sein du groupe. Ce résultat nul arraché malgré tout, est à mettre à l'actif d'une détermination et du cœur de l'équipe.

Le coach stelliste, s'est voulu prudent en début de match, optant pour un attaquant en pointe, Kassoum Doumbia, avec en soutien en phase offensive de Blaise Yaméogo, Adama Zoungrana et Halipha Sedogo.

Les visiteurs sont plus dominateurs et les hôtes tentent de contrer les velléités de l'adversaire, mais ne parviennent pas à l'inquiéter.

Ce dernier a même eu une belle occasion à la 21e mn. Kassoum Doumbia sur un débordement sur le flanc droit, résiste à une charge mais sa frappe cadrée au deuxième poteau est déviée par le goal olympien Lucien Watulasubi.

D'autres occasions ont suivi côté burkinabè, mais sans succès, et c'est sur ce score nul et vierge que l'arbitre rwandais Abdoul Twagirumuhiro, siffle la mi-temps. Revenus du repos, les Olympiens par l'entremise de Saidi Slim, a failli surprendre à la 53e mn Aimé Zongo, par un centre-tir de 30 mètres, qu'il parvient à dévier en corner.

Les deux entraîneurs opèrent des remplacements, mais rien n'y fit. La fatigue se sentait chez les Stellistes, et le coach Boureima les rappelle à la prudence, vu que l'on s'acheminait vers la fin de la partie. Les 5 minutes de temps additionnel du 4e officiel, s'apparentaient à une éternité pour les Ouagalais qui voulaient se contenter de ce résultat nul, bon à prendre.

Au coup de sifflet final, c'est le ouf de soulagement, à la grande satisfaction du coach stelliste. « On s'est bien défendu, on a eu des occasions que l'on n'a pas pu concrétiser, je félicite les garçons ; ils ont livré un match héroïque, physiquement on était diminués, il fallait que l'on soit solidaire, pour contrer l'OS qui est une équipe joueuse, le résultat est bon à prendre en attendant le match retour », indique le coach stelliste.

Quant au coach olympien, Hussein Nahimana, il a fait savoir que ses joueurs sont inexpérimentés par rapport à leurs adversaires, mais il prévient qu'il ne fera pas le déplacement de Ouagadougou dans une dizaine de jours en victime résignée.

Burkina Faso

Ouagadougou - La gendarmerie donne l'assaut contre un groupe présumé terroriste

Des tirs ont été entendu ce mardi 22 mai entre 3h et 7h du matin dans le quartier de Rayongo situé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.