11 Février 2018

Tunisie: Ode à la liberté

Le point de vue est celui d'une enfant. Aya, campé par May Berrhouma est intelligente, curieuse et ouverte à la vie.

Comme tous les enfants, son imagination n'a pas de limites. Mais elle voit son univers se rétrécir et les limites rapidement se dessiner, imposées par les diktats religieux auxquels son père (Ghanem Zrelli) adhère. Aya, c'est la beauté et la sensibilité que l'on désire cacher derrière un voile noir, celui-là même que sa mère (Afef Ben Mahmoud) refuse de porter. Résistance est ainsi l'une des valeurs que prône le film, face aux idées et aux pensées réductrices et obscurantistes.

En toute subtilité, «Aya» dévoile et oppose deux visions du monde qui ne peuvent coïncider. D'autant plus qu'ils mettent un personnage comme le père face à ses contradictions, entre son envie de vivre simplement et pleinement sa paternité, et le poids idéologique et économique qui l'en empêche. Le film réussit en ce sens à démontrer, à partir du noyau familial et du quartier, comment le politique et le religieux s'imbriquent pour empêcher l'individu d'être ce qu'il devrait ou voudrait, de suivre un chemin tout tracé plutôt que son propre instinct. Le chemin vers cette liberté désirée est semé d'embûches, mais également de questionnements. Aya s'en pose plein la tête et le film défend corps et âme la légitimité de ce doute existentiel par lequel passent toutes les âmes enfants jusqu'à ce qu'il soit tué dans l'œuf. «Aya» s'érige justement contre les pensées liberticides, jusqu'au bout, avec une fin ouverte.

Tunisie

Siliana-Municipales 2018 - Résultats préliminaires (ISIE)

Voici les résultats préliminaires des élections municipales du 6 mai 2018, à Siliana (source… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.