12 Février 2018

Sénégal: Promotion du Ngoyane - Des artistes demandent un cadre d'expression

Même si le Ngoyane est une musique traditionnelle très appréciée par les habitants du Saloum et par l'essentiel des Sénégalais, elle n'est pas très développée.

Pour sa promotion, les chanteuses qui disent travailler, jusqu'à présent, de manière traditionnelle, veulent avoir un meilleur cadre d'expression.

L'une des porte-voix du Ngoyane, Amy Socé Ndiaye, a laissé entendre que pour développer cette musique traditionnelle qui est à la croisée des chemins, il faut démultiplier les initiatives comme la Nuit du Saloum pour permettre aux artistes de mieux s'exprimer.

C'est pour cela qu'elle a remercié le président de l'association « Takku Suxali Salum » qui permet à ses collègues de communier avec le public et de mieux gagner leur vie.

« Kéba Bâ est à remercier pour le travail qu'il mène en faveur du développement du Saloum et de la promotion du Ngoyane », a-t-elle dit.

Sénégal

Le bureau régional de la FIFA officiellement ouvert à Dakar

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.