12 Février 2018

Tunisie: Quand le numérique supplante le traditionnel

Dans les cours de récréation, dans les jardins publics, ou sur les trottoirs des quartiers tranquilles, les petites filles sautillantes disputaient d'interminables parties de marelle, n'ayant besoin, pour tout matériel, que d'un bâton de craie dessinant les carrés sur le sol.

Et quand, lassées de ce jeu, elles passaient à autre chose, c'était au jeu de l'élastique, entortillant, dans leurs sauts, de longs élastiques tendus par deux pôles. Des garçons désiraient- ils se mêler à leurs jeux, ils étaient les bienvenus pour une partie de colin maillard, au cours duquel un enfant, les yeux bandés, doit en attraper et en reconnaître un autre. Ou encore au fameux «un deux trois soleil» pour lequel il faut savoir se figer dans l'immobilité la plus totale une fois le signal donné. Qui se souvient du jeu du mouchoir, qui faisait tant d'adeptes, dans lequel il fallait se repasser subrepticement un mouchoir, ou celui du chat perché... Il semble étrange d'avoir à expliquer ces jeux si courants avant le virtuel. Mais continuons... Les garçons, quant à eux, privilégiaient le ballon prisonnier ou les courses de relais.

Osselets et autres jeux du passé

Les jours de pluie, on jouait aux osselets, avec cinq graviers si les osselets faisaient défaut, jeu populaire s'il en fut, ou encore aux noyaux d'abricots, jeux d'adresse pour lequel il fallait savoir viser, mais qui demandait de préparer les noyaux en les évidant d'abord. Le jeu de dames, celui de l'oie ou le monopoly occupaient de longues après-midi. La bataille navale donnait lieu à d'épiques querelles, et faisait se tenir tranquilles les élèves durant les permanences scolaires. Les sept familles et le scrabble, qui en fait, n'est pas seulement un jeu d'enfants, sont les rares rescapés de cette disparition des jeux de société.

D'autres jeux d'enfants ont été détournés de leur fonction première : patins et trottinettes sont devenus des moyens de transport urbain branchés. Le hula hoop qui faisait onduler les enfants en de véritables joutes d'endurance est désormais adopté dans les cures d'amaigrissement.

L'imagination des enfants, cependant, avait des modes. Il y eut une vogue irrésistible de scoubidous : des filets de plastique de couleurs permettaient de réaliser des tressages variés et bariolés. Celle des assiettes chinoises, faisant tourner des assiettes de plastique sur des baguettes pointues, celle des échasses, apprenant le sens de l'équilibre...

Aujourd'hui, les jeux vidéos et autres font-ils autant appel à l'imagination, à l'habileté, à l'endurance, au sens de l'équipe? Nous ne saurions répondre, mais il est peut-être bon de se poser la question.

Tunisie

Siliana-Municipales 2018 - Résultats préliminaires (ISIE)

Voici les résultats préliminaires des élections municipales du 6 mai 2018, à Siliana (source… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.