12 Février 2018

Congo-Brazzaville: Compétitions africaines - Les clubs congolais gardent leurs chances de qualification intactes

Deux victoires pour les équipes qui ont joué à domicile en Ligue africaine des champions, un match nul et une courte défaite pour celles qui se sont déplacées à l'extérieur en coupe de la Confédération, les représentants congolais aborderont la phse retour des préliminaires dans les meilleures dispositions.

Pour sa première participation en compétition africaine, l'AS Otoho a réussi son examen. Les vice-champions du Congo ont fait un pas important vers la qualification pour le prochain tour en battant, le 11 février au stade Marien-Ngouabi d'Owando, chef- lieu du département de la Cuvette , le Mouloudia club d'Alger sur un score de 2-0. Le club congolais a fait preuve de beaucoup de patience pour parvenir à ce résultat. L'AS Otoho a, en effet, fait la différence en seconde période. Elle ouvre le score à la 56e mn sur un coup franc. La puissante frappe de Bersyl Obassi est repoussée par le portier de Mouloudia club. Mahamane Cissé a suivi puis a marqué le premier but de l'As Otoho en compétition africaine. L'équipe a fait le break à la 73e mn par l'entremise de Bersyl Obassi. Vainqueur de la première manche, l'AS Otoho doit négocier sa qualification le 20 février à Alger, en match retour.

Le 10 février au stade de Madingou, l'AC Léopards de Dolisie a, lui aussi, bien entamé la compétition. Les Fauves du Niari ont battu l'AS Togo-port de Lomé sur le score de 2-1, évitant une contre- performance grâce au talent et à l'expérience de Césair Gandzé. Le milieu du terrain de l'AC Léopards, fraîchement revenu du Championnat d'Afrique des nations (Chan), a replacé son équipe devant en inscrivant le but de la victoire dans la foulée de l'égalisation togolaise. Les Fauves du Niari avaient bien lancé les débats à la seconde période, en exploitant deux balles arrêtées. D'abord la frappe de Césair Gandzé sur coup franc contrée par le pied d'un joueur togolais qui amène un corner. C'est, d'ailleurs, sur ce corner que les Fauves du Niari ont pris l'avantage quand Abdoul Sabourh Bode a malencontreusement dévié de la tête le ballon dans ses propres filets, à la 49e mn.

Les Fauves du Niari appelés à montrer un nouveau visage à Lomé

Libérés après ce but, les locaux n'avaient qu'à appuyer là où ça faisait mal pour bien enfoncer leur adversaire. Malheureusement sur une erreur de concentration, les Léopards perdent leur avantage. L'AS Togo obtient un coup franc à la 68e mn. Hakim Ouro Sama place, dans un premier temps, le cuir sur la barre transversale. Aboubacar Bemba Sangare a suivi puis a rétabli l'équilibre. Une joie de courte durée pour l'As Togo-port puisque dans la foulée, Césair Gandzé, servi en retrait par Bissiki Magnokélé, a fait parler sa force de frappe pour priver les visiteurs d'un résultat prometteur. Les Fauves du Niari prennent ainsi un léger avantage mais ils devraient montrer un autre visage le 21 février, à Lomé, lors de la manche retour pour rester en vie dans cette compétition.

« L'AC Léopards est dans un nouveau projet et il y a des nouvelles figures qui ont intégré cette famille. Donc il ne faut pas être exigeant pour ces jeunes qui découvrent pour la plupart la Ligue des champions. Le plus long voyage commence toujours par le premier pas. Il était impératif pour ce match aller que nous puissions le gagner. 2-1, on pouvait dire, c'est un score très étriqué mais on peut se satisfaire de cette victoire. Car nous étions au Chan et cela ne fait que quatre jours que je suis en chantier avec ces joueurs. Mais en quatre jours, ils ont pu montrer de belles choses. Je suis conscient qu'il va falloir se mettre tout de suite au travail pour essayer de réagir de façon coriace afin de mieux outiller un certain nombre de secteur de jeu », a déclaré Cyril Donga le coach de l'Ac Léopards de Dolisie.

En Coupe africaine de la Confédération, La Mancha a tenu en échec, le 10 février à Abidjan, l'AS Tanda de la Côte d'Ivoire (0-0). Un résultat piège qui oblige le club ponténégrin à gagner à tout prix lors de la manche retour. Le Club athlétique renaissance aiglons (Cara), l'autre représentant congolais dans cette compétition, a courbé l'échine à Kumasi 0-1 face à l'Asante Kotoko. Le club ghanéen a d'abord manqué deux penalties avant de transformer le dernier dans les ultimes secondes du match. Mais bien avant l'ouverture du score, Cara avait lui aussi manqué, par l'entremise de son gardien Chansel Massa, un penalty. Le Cara doit s'imposer par deux buts d'écart pour se qualifier au tour suivant.

Congo-Brazzaville

L'opposition toujours ...

Nul ne saurait regretter que l'opposition congolaise s'organise enfin dans un ensemble solide, cohérent,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.