12 Février 2018

Afrique du Sud: Violation des droits de l'homme - Des soldats sud-africains soupçonnés de torture en RDC

Une délégation de haut niveau d'avocats militaires et d'enquêteurs sud-africains, spécialistes des droits humanitaires militaires, est attendue cette semaine en République démocratique du Congo (RDC) pour enquêter sur les allégations selon lesquelles des civils auraient été torturés par des soldats de la paix sud-africains à Goma, dans l'est du pays.

Le porte-parole du South african national defence force (SANDF), le général de brigade Mafi Mgobozi, cité par des médias sud-africains, a confirmé, le 11 févier, que des informations sur des allégations de torture avaient été rapportées par des citoyens congolais. Des rapports ont été publiés, le week-end dernier, impliquant des Casques bleus sud-africains dans la torture de femmes et d'hommes. "Pour le moment, ce sont des allégations, mais compte tenu de leur gravité, nous ne pouvons pas les ignorer", a déclaré Mafi Mgobozi.

Ce dernier a indiqué que le chef de la SANDF, le général Solly Shoke, a ouvert une enquête officielle sur les rapports « afin d'établir leur véracité et de prendre les mesures correctives nécessaires contre les personnes impliquées ». Les enquêteurs nationaux communiqueront avec les bureaux de l'ONU en RDC pour poursuivre l'affaire. "Le général Shoke a souligné que la discipline et la criminalité ne seront pas tolérées dans les rangs de la SANDF. Ceux qui ont transgressé le Code de conduite et le Code disciplinaire militaire seront traités sans crainte ni faveur. Si les allégations sont vraies, les responsables seront traités conformément à la loi. », a averti le porte-parole de la SANDF.

Il y a quatre ans, un rapport de l'ONU a classé les troupes sud-africaines parmi les plus mauvais gardiens de la paix lorsqu'il s'agissait d'agressions sexuelles contre des civils. Plus de mille soldats sud-africains du 5e bataillon d'infanterie basé à Ladysmith, au KwaZulu-Natal, participent à une mission de maintien de la paix de l'ONU en RDC. La majorité des troupes se trouve à Goma, dans la région du Nord Kivu.

Afrique du Sud

Sortie de crise - Deux envoyés spéciaux du président sud-africain dans nos murs

Deux envoyés spéciaux du président de l'Afrique du Sud Cyril Ramaphosa se trouvent actuellement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.