12 Février 2018

Guinée: Boké - La grève largement suivie par les enseignants

Photo: Aminata.com
Des élèves dans une école à N'zérékoré

De sources locales nous apprennent que la grève déclenchée ce lundi 12 février 2018 par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) à été suivie à la lettre par les enseignants de la préfecture de Boké.

Interrogés par notre rédaction, plusieurs citoyens ont confirmé cette information.

"La grève est largement suivie ici dans ville de Boké. Elle est suivie même dans les villages", nous confie un citoyen de cette ville minière.

Aboubacar Soumah secrétaire général du SLECG a promis de poursuivre la grève jusqu'à la satisfaction des points de revendications des enseignants.

Le gouvernement a par la voix de son porte-parole fait savoir ce lundi 12 février 2018 qu'il ne reconnaît pas Aboubacar Soumah et son équipe dirigeante du SLECG.

En savoir plus

Des manifestations signalées dans la banlieue de Conakry

Manifestation, arrestations, assassinat, meurtres, violences, affrontement, policiers, contestation, grève,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.