9 Février 2018

Les ministres de l'Afrique de l'Est approuvent la coopération pour faire progresser le programme de l'UA en matière foncière

Arusha — CEA) . Les ministres chargés de l'environnement et de la gestion des ressources naturelles en Afrique de l'Est ont approuvé un partenariat de coopération entre le secrétariat de la communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et le centre africain sur les politiques foncières de la CEA.

«Je voudrais saluer les efforts des hauts fonctionnaires, des secrétaires permanents et des ministres qui ont travaillé dur cette semaine, aboutissant à des décisions clés pour promouvoir la coopération régionale entre nos États partenaires sur des secteurs clés qui favorisent le développement économique et la gestion des ressources naturelles» note Sam Mangusho Cheptories, Ministre des ressources en Eau et de l'Environnement de la République d'Ouganda, présidant le débat ministériel de la 5ème réunion du Conseil sectoriel sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles.

Mme Joan Kagwanja, coordinatrice de l'ALPC, salue l'approbation du partenariat CAE / ALPC par les Ministres, notant que « c'est un moment crucial pour la région car le partenariat lancera un projet sur le renforcement des capacités de la CAE pour mettre en œuvre la déclaration de l'UA sur les questions foncières en Afrique, en commençant par des plateformes d'échange de connaissances, de partage d'expériences et de meilleures pratiques pour faire avancer la formulation, la mise en œuvre et le suivi des politiques foncières conformément à la déclaration sur les questions foncières de l'UA ».

Christophe Bazivamo, Secrétaire Général Adjoint des Secteurs Productif et Social de la CAE, loue l'engagement des Etats Partenaires, qui a conduit à l'approbation des décisions clés pour le progrès de la coopération régionale en Afrique de l'Est.

Pour sa part, M. Jean Baptiste Havugimana, Directeur des secteurs productifs de la Communauté de l'Afrique de l'Est, salue l'approbation du partenariat CAE / ALPC notant que le projet est urgent pour renforcer les capacités du personnel du Secrétariat de la CAE afin de générer des connaissances et préparer des recueils des meilleures pratiques dans plusieurs domaines du développement et de la mise en œuvre de la politique foncière. « Le projet sera supervisé et encadré par un comité de pilotage composé de hauts fonctionnaires des pays partenaires de CAE afin de s'assurer que les résultats de la recherche sont utilisés pour améliorer la situation sur le terrain ».

La réunion du 5ème Conseil sectoriel sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles s'est tenue du 5 au 9 février 2018 et a réuni plus de soixante-dix (70) participants des Etats membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est, notamment: le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l'Ouganda.

Le Centre sur les politiques foncières en Afrique (ALPC) est un secrétariat du consortium tripartite composé de la Commission de l'Union africaine (CUA), de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et de la Banque africaine de développement (BAD) chargé de de la coordination de la mise en œuvre de la Déclaration de l'UA sur les questions et défis fonciers en Afrique.

Publié par :

La Section des communications

Commission économique pour l'Afrique

BP 3001

Addis-Abeba (Éthiopie)

Tél. +251 11 551 5826

Adresse électronique : eca-info@un.org

Copyright © 2018 United Nations Economic Commission for Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.