11 Février 2018

Burkina Faso: Une délégation d'économistes et parlementaires suisses reçue à Kosyam

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience au palais de Kosyam, une délégation de l'Association suisse du négoce et du transport maritime et de parlementaires suisses, le 9 février 2018.

Les relatons entre le Burkina Faso et la Suisse se renforcent davantage. En effet, une délégation de l'Association suisse du négoce et du transport maritime accompagnée de parlementaires du même pays ont séjourné au pays des Hommes intègres. Elle a mis à profit ce séjour pour rendre visite au chef de l'Etat, Roch Marc Christian Kaboré, le 9 février 2018, dans son palais à Kosyam.

« Ce fut l'occasion pour la délégation économique accompagnée par les parlementaires de découvrir auprès d'économistes et parlementaires burkinabè, le niveau de la collaboration, du travail des entreprises suisses au Burkina Faso.

Nous sommes venus discuter d'une stratégie de renforcement des relations bilatérales », a expliqué le Secrétaire général de l'Association, Dr Stéphane Graber. Faisant le point du séjour, il a fait savoir qu'en plus de la capitale burkinabè, ils ont été au Nord, à Bobo-Dioulasso, à Ouahigouya et à Kongoussi.

« Nous avons eu l'occasion de poser la première pierre du Centre de formation et d'insertion professionnelles d'André Bayala, champion d'Afrique de chocolat. Ce projet nous tient à cœur puisqu'il est soutenu par notre association. Il met en valeur la plus grande richesse du Burkina Faso, sa population », a-t-il confié.

L'Association suisse de négoce de matières premières et de transport maritime (STSA) est une organisation à but non lucratif et apolitique.

Elle représente les intérêts des acteurs du secteur du négoce et du transport maritime, des banques marchandes et des entreprises de services affiliées. C'est en 2006 que s'est créée l'association génévoise de négoce et d'affrètement, la GTSA.

En 2014 GTSA devient STSA afin d'offrir une plus grande représentativité du secteur sur le plan national. STSA englobe les trois associations régionales et totalise plus de 170 compagnies et institutions- membres, ainsi qu'une centaine d'experts impliqués dans divers groupes de travail de l'association.

STSA est une association sectorielle. A ce titre, elle est active à plusieurs niveaux. Sur le plan législatif et réglementaire, STSA formule la position des acteurs du secteur.

Parmi les enjeux actuels, l'on peut citer le paquet de réformes de l'impôt sur les entreprises (RIE 3), la Loi fédérale sur les infrastructures de marchés financiers (LIMF) ou encore les principes directeurs de l'ONU en matière de droits de l'Homme. STSA prend à cœur sa mission de formation et d'éducation et propose une offre complète de formations comme le Master in International Trading, Commodity Financing and Shipping (pour les universitaires), le Diploma of Advanced Studies in Commodity Trading (pour des universitaires ou des professionnels en reconversion ou spécialisation), le STSA Operator's Certificate (pour des postes d'opérateur junior) ; un programme court et le Commodity Trading Fundamentals (2 journées de cours intensifs).

Burkina Faso

Putsch manqué au Burkina Faso - Le procès Diendéré renvoyé au 12 juin

Le procès du coup d'Etat manqué du 16 septembre 2015 au Burkina Faso a été une fois encore… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.