12 Février 2018

Afrique: UNESCO - Un appel à candidature pour le prix Guillermo Cano 2018

La récompense sera décernée en mai, à l'occasion de la conférence de la Journée internationale de la liberté de la presse sur le thème « médias, justice et état de droit : les contrepoids du pouvoir », indique le communiqué de presse de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

Le communiqué précise que le prix mondial de la liberté de la presse Guillermo-Cano est financé par les Fondations Cano et Helsingin Sanomat. Il est d'une valeur de vingt-cinq mille dollars américains.

À cet effet, l'Unesco invite les Etats membres en consultation avec leurs commissions nationales, organismes professionnels non gouvernementaux internationaux et régionaux dans le domaine de la liberté de la presse à proposer des candidats.

Ce prix mondial de la liberté de la presse a été créé en 1997, par le Conseil exécutif de l'Unesco, poursuit le communiqué. Il est destiné à distinguer une personne, une organisation ayant contribué d'une manière remarquable à la défense ou la promotion de la liberté de la presse dans le monde, surtout si elle a pris des risques.

Guillermo Cano Isaza fut un journaliste colombien qui a exercé le métier d'éditeur depuis l'âge de 27 ans.

Afrique

Le commerce illicite fait perdre 50 milliards par an au continent, selon l'OCDE

Mardi matin 20 février, l'Organisation de coopération et de développement (OCDE) présentait… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.