13 Février 2018

Cameroun: Bien-être des jeunes - Les efforts de l'Etat

Depuis de nombreuses années, l'action des pouvoirs publics est allée dans le sens de l'amélioration qualitative et quantitative de l'offre de formation et des opportunités d'emplois des jeunes.

I - Offre de formation Comme l'a indiqué le président de la République samedi dernier, les trois secteurs concernés représentent 15% de l'enveloppe globale du budget de l'Etat, soit 637 milliards de F sur 4 513,5 milliards de F en 2018. On retrouve ici :

II - Opportunités d'emplois

Samedi dernier, le président de la République a annoncé que 473 303 sur des prévisions de 400 000 ont été recensés pour la seule année 2017. Plusieurs secteurs sont ainsi dénombrés: On distingue : 1 - La Fonction publique : Outre certaines grandes écoles (ENAM, ENS, IRIC, INJS... ) qui ont poursuivi le processus de recrutement par la voie des différents concours administratifs, il convient de relever que le 4 octobre 2017, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative a procédé au lancement de 24 concours administratifs dans divers corps de métiers. 1 360 places étaient ainsi offertes dans les secteurs de : cadastre, documentation, journalisme, agriculture, santé publique, génie civil, eaux et forêts, élevage et pêche maritime, postes et télécommunications...

2 - Défense et sécurité Pour la seule année 2017, 7 000 jeunes ont été recrutés dans les rangs de la gendarmerie nationale et des armées. A ceux-ci, il faut ajouter 300 élèves-officiers qui ont intégrés les rangs de l'Ecole militaire interarmées (EMIA). Au sein de la Police nationale, ce sont 5 700 places qui ont été offertes aux différents grades de ce corps (de gardien de la paix à commissaire de police) au titre de l'année 2017.

3 - Projets et programmes Le Plan triennal « Spécial Jeunes », lancé par le président de la République en 2016 et doté d'une enveloppe globale de 102 milliards pour intégrer 1,5 million de jeunes dans le secteur de l'auto-emploi sur trois ans est opérationnel. Les premiers bénéficiaires ont été présentés le 24 janvier 2018 à Yaoundé par le ministre de la Jeunesse et de l'Education civique, Mounouna Foutsou. D'autres projets et programmes, initiés par le gouvernement à l'instar du Programme intégré d'appui aux acteurs du secteur informel (PIAASI), du Programme d'appui à la jeunesse rurale et urbaine (PAJER-U), du Projet d'insertion socio-économique des jeunes par la création des micro-entreprises de fabrication du matériel sportif (PIFMAS) sont toujours opérationnels.

4 - Autres secteurs d'emplois Il s'agit ici des grands projets structurants comme le Port en eau profonde de Kribi, du barrage hydroélectrique de Memve'ele déjà opérationnels qui constituent également des niches d'emplois pour les jeunes.

Cameroun

Election Présidentielle - Joshua Osih pour challenger Paul Biya

Présidentielle au Cameroun : Fru du Sdf contre Paul Biya du Rdpc. Non. On est sorti du rituel, des sentiers… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.