13 Février 2018

Congo-Kinshasa: L'UDPS reporte son congrès extraordinaire

Initialement prévu pour les 26 et 27 février, le congrès extraordinaire de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est reporté à une date ultérieure. Ce parti de l'opposition décale ses assises pour soutenir la marche pacifique du Comité laïc de coordination (CLC) programmée le dimanche 25 février.

L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) reporte à une date ultérieure son congrès extraordinaire initialement prévu pour les 26 et 27 février. C'est ce qui ressort d'un communiqué de ce parti de l'opposition parvenu hier lundi 12 février à notre Rédaction.

Selon la source, l'UDPS décale ses assises pour soutenir la marche pacifique du Comité laïc catholique (CLC) programmée le dimanche 25 février.

«Notre congrès extraordinaire annoncé pour la date du 26 au 27 février est reporté pour soutenir la marche programmée le 25 février 2018 par le Comité laïc catholique », mentionne le porte-parole Augustin Kabuya Tshilumba, dans le communiqué portant sa signature.

L'occasion faisant le larron, Augustin Kabuya, invite « tous les militants et toutes les militantes » de l'UDPS à « soutenir l'action programmée par nos amis du CLC, comme cela était la démarche de feu Dr Etienne Tshisekedi de son vivant ».

Le congrès extraordinaire de l'Union pour la démocratie et le progrès social devrait désigner le successeur d'Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2017 en Belgique et dont les obsèques n'ont toujours pas été organisées à cause d'un malentendu entre ses proches et les autorités congolaises.

Un an après la mort de l'opposant historique de « sphinx de Limete », ses proches ont organisé une messe en la cathédrale Notre-Dame du Congo, pour honorer sa mémoire, son parcours, mais surtout les valeurs qu'il incarnait. Deux autres messes ont été organisées à Kinshasa par les dissidents de l'UDPS. Il s'agit de la faction du Premier ministre Bruno Tshibala et celle de Valentin Mubake, autre cacique de l'UDPS.

Par ailleurs, il sied de noter que les deux marches pacifiques organisées le 31 décembre 2017 et le 21 janvier 2018 par le Comité laïc de coordination, ayant bénéficié du soutien de l'UDPS, ont été réprimées dans le sang par les forces de l'ordre.

Congo-Kinshasa

Monté en flèche des Violations des droits de l'homme en flèche

Au cours de la conférence de presse bi mensuelle de la Monusco qui s'est tenue hier mercredi 23 mai 2018 dans la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.