13 Février 2018

Afrique du Sud: Zuma doit donner sa réponse sur son départ éventuel ce mercredi

Photo: @MYANC/Twitter
Ace Magashule, secrétaire général de l'ANC, lors de la conférence de presse au cours de laquelle il a confirmé que le président Jacob Zuma avait été rappelé.

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma ne veut pas quitter le pouvoir. A l'issue d'une réunion marathon lundi soir, l'ANC lui a demandé de démissionner de lui-même. Cela fait une semaine que des négociations sont en cours pour que le chef de l'Etat, embourbé dans les scandales, quitte le pouvoir de façon anticipée. Jacob Zuma a promis de donner sa réponse au plus tard demain mercredi.

C'est officiel, le nouveau secrétaire général du parti vient de le confirmer, l'ANC a décidé de rappeler le président Jacob Zuma. Cela veut dire que la majorité des dirigeants de l'ANC, réunis lundi soir, se sont prononcés en faveur d'un rappel.

Ace Magashule a indiqué que les discussions avaient été intenses et que la décision a été communiquée dans la nuit au chef de l'Etat. Celui-ci a demandé à rester de trois à six mois et cette demande a été rejetée.

Selon Ace Magashule, l'ANC veut que Cyril Ramaphosa remplace le chef de l'Etat le plus rapidement possible. Pour finir, il a indiqué : « Nous attendons la réponse du président ». Pour l'instant, aucune date de départ n'a été actée.

L'ANC n'a pas donné de date butoir au président, même si le parti a déclaré que ce dernier s'était engagé à donner sa réponse d'ici demain, mercredi.

Enfin, Ace Magashule a également indiqué qu'aucune motion de défiance n'avait été évoquée.

En savoir plus

L'ANC décide de rappeler Jacob Zuma

La décision qui n'a pas été confirmée officiellement a été prise à… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.