13 Février 2018

Congo-Kinshasa: Marche du 21 janvier - Georges Kapiamba encourage les familles des victimes à témoigner

Les familles des victimes de la marche du 21 janvier organisée par le Comité laïc de coordination (CLC) devraient passer au ministère des Droits humains pour déposer leurs témoignages devant la commission d'enquête mise sur pied à cet effet. Le porte-parole de cette commission a lancé l'appel lundi 12 février, à l'issue de l'audition d'une dizaine de familles.

«Ceux qui pensent avoir des réserves peuvent d'abord communiquer avec la commission. Il y a des numéros de téléphones qui ont été communiqués et qui défilent encore sur plusieurs chaines de télévision. Qu'ils appellent et soumettent leurs cas qui seront analysés», a proposé Georges Kapiamba, porte-parole de la commission d'enquête, instituée par le ministère des Droits humains pour analyser des allégations des violences commises sur les manifestants pacifiques le 21 janvier.

Les membres de cette commission se réunissent chaque jour et écoutent les témoignages des familles des victimes. Ils ont déjà auditionné 16 personnes depuis lundi 5 février.

Congo-Kinshasa

Super coupe d'Afrique - Wydad-Mazembe à guichet fermé

La Super Coupe d'Afrique se déroulera ce samedi à partir de 16h30 GMT au complexe Mohammed V de… Plus »

Copyright © 2018 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.