13 Février 2018

Afrique: Aide à la création et à la diffusion - La fondation Montresso lance le programme «In-discipline #1»

Découvrir, connaître, accompagner des artistes africains de plus en plus nombreux et porter à l'international ce qu'ils ont à dire, à montrer. L'ambition de la fondation Montresso pour l'art se décline au travers du programme « In-discipline #1 » qui vient d'être lancé à Marrakech (Maroc).

« In-discipline #1 » s'articule autour d'un programme d'aide itinérant à la création et à la diffusion. Il est initié par la fondation Montresso, résidence d'artistes et espace d'art à Marrakech (Maroc).

Selon le document de présentation, le programme est destiné aux artistes plasticiens dans une première phase triennale en Afrique, puis dans d'autres régions du monde. « In-discipline » allie temps de création et temps d'exposition sous l'égide d'un artiste référent.

Pour la première édition, la fondation Montresso invite l'artiste Dominique Zinkpé à sélectionner et parrainer quatre artistes béninois : Ishola Akpo, Charly d'Almeida, Gérard Quenum et Nathanaël Vodouhé.

De ces échanges et discussions artistiques à Jardin rouge (résidence d'artiste de la fondation Montresso), naît la première exposition « In-discipline # 1 » au cœur de l'espace d'art Montresso durant la Foire 1:54 à Marrakech. L'événement est prévu du 22 février au 31 mars.

A cette occasion, les œuvres des artistes Ishola Akpo (photographie), Nathanaël Vodouhé (sculpture et installation), Charly d'Almeida (sculpture), Gérard Quenum (peinture), Dominique Zinkpé (peinture, sculpture et installation), seront dévoilées.

Fondateur de Montresso, Jean Louis Haguenauer rappelle : « L'aventure de Jardin rouge a commencé en 2007 et nous a permis d'accompagner une dizaine d'artistes, tous étrangers et de renommée mondiale.

En 10 ans, le projet a su gagner en reconnaissance au niveau international ». Il est temps, à présent, estime M. Haguenauer, de provoquer la rencontre avec les artistes du continent.

Sur cet aspect, la Biennale de Dakar, en 2016, était une amorce avec l'exposition, sur l'île de Gorée, de l'artiste franco-congolais Kouka.

« In-discipline structure et organise notre volonté d'ouvrir Jardin rouge aux artistes des pays africains y compris le Maroc. Cette ouverture sur le continent est nécessaire autant qu'évidente », relève le fondateur de Montresso.

Le commissaire de l'exposition « In-discipline #1 », Dominique Zinkpé, juge : « Nul ne doute de la richesse culturelle et des expressions créatives de l'Afrique. A grandes enjambées, elle assume ses explorations créatives qu'elle développe avec sérénité.

L'art contemporain, ses artistes et leurs œuvres constituent un des vecteurs de ce développement artistique ».

Afrique

Le conseil d'administration de la SID nomme Mohammed Al Ammari CEO par intérim

Le Conseil d'administration de la Société islamique pour le développement du secteur privé… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.