13 Février 2018

Sénégal: Lutte contre le piratage - Des milliers de cd et du matériel informatique saisis

L'Association des acteurs de l'industrie musicale du Sénégal (Aim) et la Gendarmerie nationale viennent de saisir sur le marché des milliers de cd piratés et un important lot de matériel informatique. Un échantillon de ces disques a été présenté à la presse hier.

L'industrie musicale sénégalaise est de plus en plus menacée par le piratage des œuvres des artistes. Pour lutter contre ce fléau, les acteurs du secteur, en collaboration avec la Gendarmerie nationale, ont lancé, vendredi dernier, une opération anti-pirates de grande envergure. À l'issue, un important lot de cd (musique, films, théâtres) et de matériel informatique a été saisi.

Pis, des auteurs de cette infraction ont été arrêtés et déférés. En conférence de presse, hier, le président de l'Association des acteurs de l'industrie musicale au Sénégal (Aim), Zeynoul Sow, a fait savoir qu'avec le concours de la Gendarmerie nationale ils ont également réussi à mettre la main sur une trentaine de fraudeurs y compris des vendeurs de cd et des copistes détenant des cantines de reproduction illégales de ces œuvres artistiques sur le marché.

L'opération a permis de saisir des milliers et des milliers de cd et un important lot de matériel informatique (ordinateurs, imprimantes, disques durs) dont un échantillon a été présenté à la presse. Selon M. Sow, il existe deux grands réseaux de piratage au Sénégal.

« Le premier est une source interne, essentiellement informelle, tenue par des locaux qui copient des disques originaux sur des supports vierges qui sont ensuite déversés sur le marché.

Le second réseau est beaucoup plus professionnel et mieux organisé. Il importe des produits locaux, des cd soigneusement contrefaits, dressés comme des originaux et avec des pochettes bien imprimées », a-t-il dit.

Le président de l'Aim a estimé le préjudice causé par le piratage musical à plus de deux milliards de FCfa si on tient compte de tous les maillons de la chaine : artistes chanteurs, producteurs de phonogrammes, musiciens arrangeurs et distributeurs.

Sous ce registre, il a félicité et remercié la Gendarmerie pour la réussite de l'opération et son engagement à poursuivre cette opération toutes les deux semaines à Dakar et partout dans le pays pour aider à éradiquer le piratage et permettre aux artistes de vivre de leur art.

Le directeur général de la Sodav, Ali Bathily, a félicité l'Aim et la Gendarmerie nationale qui ont consenti des efforts dans la collecte d'informations et effectué cette opération de lutte contre la contrefaçon qui, à son avis, n'est rien d'autre que la violation d'un droit de propriété intellectuelle.

Entre 2003 et 2017, a renseigné M. Bathily, une baisse drastique a été notée sur les droits perçus au titre des droits de reproduction.

Sénégal

La Sénégalaise des Eaux de nouveau distinguée par un prix international, le « Water Utility of the Year »

Dakar, le 22 mai 2018 - La Sénégalaise des Eaux (SDE), qui assure la production et la distribution de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.