13 Février 2018

Congo-Brazzaville: Hydrocarbures - De bonnes perspectives pour le champ pétrolier Moho Nord

Le directeur Afrique du groupe Total, Guy Maurice, a affirmé le 13 février, à Brazzaville, que les activités de sa société se développaient bien au Congo, malgré l'abaissement du prix de baril de pétrole sur le marché mondial.

Guy Maurice a foulé le sol congolais après la visite en décembre dernier du président directeur général de Total, Patrick Puyanné. Il est venu faire le point des activités de sa société au président Denis Sassou N'Guesso.

« J'ai fait un rapport complet de nos activités au chef de l'Etat. Il est clair que le développement de Moho Nord est important dans la croissance pétrolière du pays. Les perspectives sont bonnes, la production est largement à la hauteur des espérances, avec un prix du baril qui a certes un peu baissé dans les derniers jours et qui se situe autour de soixante dollars », a déclaré le directeur Afrique de Total, à l'issue de l'audience.

Répondant aux questions de la presse, Guy Maurice a indiqué que Total s'emploiera dans la résolution des pénuries récurrentes de carburant dans les stations-service à Brazzaville. « Tous les efforts seront mis et notre engagement est complet sur cette question des produits à la pompe pour aider les autorités et faire en sorte que l'énergie arrive dans toutes les stations-service », a-t-il soutenu.

Il a, par ailleurs, énoncé la détermination de Total à lutter contre le torchage du gaz sur le champ de Nkossa qui, selon lui, constitue la source majeure du gaz au Congo. Situé à plus de 70 km des côtes congolaises, ce gisement fait appel à des moyens financiers colossaux pour acheminer du gaz vers la centrale électrique basée à Pointe-Noire.

« C'est extrêmement coûteux, par exemple, d'acheminer du gaz à la centrale électrique comme l'a fait Eni Congo. Pour éviter le torchage, nous réinjectons le gaz, ce qui soutient la production des liquides de Nkossa. », a expliqué Guy Maurice.

Le champ Moho Nord est entré en production en 2017. Il représente un investissement de onze milliards de dollars américains pour une production attendue en phase de pic de cent mille barils de pétrole par jour. C'est le plus important gisement pétrolier jamais exploité au Congo, et Total en est l'opérateur principal.

Congo-Brazzaville

Parution - Bob Bobutaka publie sur les relations profondes entre les deux Congo

Kinshasa et Brazzaville ne sont pas les deux capitales les plus proches au monde pour rien. Et s'il n'y a jamais eu de… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.