13 Février 2018

Congo-Brazzaville: Formation - Des journalistes sensibilisés à la réforme de la Fonction publique

Un atelier a réuni, le 12 février dans la commune de la Gombe, une trentaine de professionnels des médias de Kinshasa avec objectif leur mise à niveau pour mieux communiquer sur les aspects de la réforme de l'administration publique de la RDC.

Initiée par le ministre d'Etat, ministre de la Fonction publique, Michel Bongongo, l'activité a permis de sensibiliser les participants à la réforme de la Fonction publique en cours dans le pays.

A l'ouverture des travaux, le ministre d'Etat a présenté la vision politique du gouvernement liée à son secteur. Michel Bongongo a assuré les journalistes que l'État congolais œuvre résolument pour que la Fonction publique soit réellement un instrument de développement et de fourniture des services de qualité.

Expliquant les motivations qui ont conduit à cet atelier, il s'est dit convaincu qu'à travers cette session d'information, « les journalistes seront désormais outillés pour mieux communiquer à leur public sur les aspects de la réforme de l'administration publique de la RDC ». Cette réforme, a-t-il précisé, est appuyée par la Banque mondiale via le Projet de réforme et rajeunissement de la Fonction publique (Prrap). « Les médias constituent un groupe d'acteurs grâce auquel un travail d'information, d'éducation et de vulgarisation peut amener à combler les sensibilités à cette réforme », a déclaré Michel Bongongo, rappelant que « toute réforme suscite des résistances de fait, de préjugés et de la peur de l'inconnu ».

Le ministre d'Etat a, en effet, souligné que le rajeunissement de l'administration publique était aussi un passage vers l'émergence et la réussite de ladite réforme.

Des modules conçus pour une réelle mise à niveau des participants

Six axes ont fait l'objet de cet atelier. Le coordonnateur intérimaire du Prrap, Jean Paul Mabaya, le premier panéliste, a entretenu les journalistes sur les modalités de mise œuvre de ce processus relatif à la vision du gouvernement en la matière.

Le deuxième module a concerné la promotion de la sécurité sociale et la mise en œuvre de la retraite. Il a été animé par le chargé de mission de la Caisse nationale des agents publics de l'État, Cédric Tombola Muke. Son exposé a plus mis l'accent sur les dispositions de la loi du 15 Juillet 2016 portant statut des agents de carrière des services publics de l'État ainsi que sur le texte relatif à l'organisation et fonctionnement de la Fonction publique et des entités territoriales décentralisées.

Un autre panel de cet atelier, animé par l'expert en décentralisation, Yamba Yamba, a été axé sur la mise en œuvre du programme des « jeunes professionnels » appelés à intégrer l'administration publique, conformément à la loi en vigueur. Cet expert a entretenu les professionnels des médias sur le processus de la décentralisation administrative et sectorielle. La session d'information a été clôturée par la présentation aux participants, par l'expert Constant Koko Mudekereza, du tableau de bord du suivi des indicateurs de la réforme de l'administration publique. Cette méthode, note-t-on, encourage la culture de la recevabilité des acteurs de ce processus important.

Il est, par ailleurs, noté que le numéro un de l'administration a invité les professionnels des médias, participant à cette session de formation, à constituer un réseau à étendre sur tout le territoire national afin d'accompagner la mise en œuvre de cette réforme. « Le gouvernement compte beaucoup sur l'apport des médias à la réussite de cette réforme », a indiqué le ministre d'Etat, ministre de la Fonction publique.

Congo-Brazzaville

Disparition - Les handballeurs rendent un dernier hommage à Madeleine Mitsotso

Décédée le 8 mai, l'ancienne gloire des Diables rouges handball a été conduite… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.