14 Février 2018

Afrique: Ecobank s'associe au Partenariat mondial pour l'éducation afin de faire progresser la formation et les compétences dans le numérique en Afrique

Libreville, Gabon — Ecobank Transnational Incorporated (ETI), société mère de la première institution financière panafricaine, a été sélectionnée comme 'partenaire de choix' du secteur privé par le Partenariat mondial pour l'éducation ('GPE') dans le cadre de sa mission visant à assurer une éducation de qualité inclusive et équitable et à promouvoir des opportunités de formation tout au long de la vie accessibles à tous, rapporte un communiqué de presse parvenu à la rédaction d'Infosplusgabon.

Les Présidents sénégalais et français accueillent la Conférence de financement 2018 du GPE, qui s'ouvre aujourd'hui dans la ville de Dakar et dont l'objectif est de mobiliser de nouvelles ressources financières. Le GPE a pour but de lever 3,1 milliards US$ auprès de bailleurs de fonds afin de soutenir l'éducation d'enfants dans les pays en développement au cours des trois prochaines années.

Il vise à permettre aux gouvernements de consacrer 20 % de leur budget à l'éducation.

Le GPE est aujourd'hui actif dans 31 des 36 pays africains dans lesquels est présente Ecobank Au sujet de l'implication d'Ecobank, Serge Ackre, Directeur Général d'Ecobank Sénégal, a précisé :

Le Sénégal a bien progressé sur le plan économique parce qu'il a investi 24 % de son budget dans l'éducation ; il a mis en place un programme national d'écoles maternelles financées par l'État et a instauré un accès universel gratuit à l'école. En accueillant la conférence de financement du GPE, le Sénégal s'est affirmé comme un modèle éducatif pour les autres pays d'Afrique.

Ade A eyemi, Directeur Général du Groupe Ecobank, a ajouté : Ecobank est fier d'être le premier groupe bancaire à s'associer au GPE pour faire progresser l'éducation en Afrique. Le GPE souhaite exploiter l'expérience que nous avons dans la collaboration avec les gouvernements africains, les IFD et les leaders mondiaux de la technologie afin de concevoir des solutions numériques qui favoriseront des investissements plus ciblés dans les systèmes éducatifs africains.

Nous devons nous unir pour forger l'Afrique de demain en formant nos enfants aux compétences qui leur permettront de réussir dans le monde numérique. C'est seulement en unissant nos forces que nous pourrons accélérer le rythme du changement », a il conclu.

Créée à Lomé, au Togo, en 1988, Ecobank Transnational Incorporated ('ETI') est la maison mère du Groupe Ecobank, le principal groupe bancaire régional indépendant panafricain. Le Groupe est présent dans 36 pays africains, à savoir : Afrique du Sud, Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, Congo (Brazzaville), Congo (République démocratique), Côte d'Ivoire, Ethiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Équatoriale, Kenya, Libéria, Malawi, Mali, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, République Centrafricaine, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Soudan du Sud, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie et Zimbabwe.

L'institution bancaire emploie plus de 17 00 personnes dans 36 pays différents, dans plus de 1 200 agences et bureaux. Ecobank est une banque universelle offrant des produits et services de la banque de grande clientèle, banque de détail, banque d'investissement et des services monétiques aux gouvernements, aux institutions financières, aux sociétés multinationales, aux organisations internationales, aux petites, moyennes et micro entreprises ainsi qu'aux particuliers.

Togo

« Un gouvernement de salut public débouchant sur un changement de régime », un passage obligé, selon professeur Goeh-Akué

Professeur d'Histoire à l'Université de Lomé, le professeur Michel Goeh-Akué était… Plus »

Copyright © 2018 Infos Plus Gabon. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.