13 Février 2018

Burkina Faso: Une trentaine de journalistes découvre l'environnement minier

L'Action des journalistes sur les mines au Burkina Faso (AJM-BF) a effectué une visite de presse sur le site minier de IAMGOLD/Essakane SA, le mercredi 7 février 2018. L'objectif est de permettre aux journalistes de découvrir une installation minière et de s'imprégner du travail qui s'y fait.

De la présentation sur l'historique de l'installation de la mine à la visite du jardin maraîcher de Marganta et du CEG d'Essakane site, en passant par la fosse et le concasseur, la trentaine de membres de l'Action des journalistes sur les mines au Burkina Faso (AJM-BF) a découvert l'environnement minier de IAMGOL/Essakane SA, en cette journée du mercredi 7 février 2018. A en croire le président de l'AJM-BF, Elie Kaboré, l'un des objectifs majeurs de l'action est le renforcement de ses membres qui aboutira à l'accroissement de la production journalistique concernant les mines. Pour ce faire, a-t-il poursuivi, la visite a été initiée sur IAMGOLD/Essakane SA, en vue de permettre aux journalistes de découvrir une installation minière et de s'imprégner de l'environnement minier, pour dégager des thématiques de reportage.

A propos de l'installation de la mine, la directrice des affaires corporatives et de la communication à IAMGOLD/Essakane SA, Marie Diop, a précisé que les investissements s'élèvent à 408 milliards de F CFA, soit 228 milliards pour la construction et 180 milliards pour son expansion. A l'entendre, la mine d'or d'Essakane est détenue à 90% par le groupe IAMGOLD et à 10% par l'Etat burkinabè. Concernant la production totale de 2016, elle a évoqué 419 166 onces. Pour ce qui est de la contribution de la mine aux recettes de l'Etat sur la période 2010-2016, Mme Diop a avancé le montant de 273,5 milliards de FCFA dont 39 milliards pour 2016. Au cours de son intervention, la responsable de la communication a également affirmé qu'entre 2014 et 2017, la mine a injecté 1,8 milliard de F CFA dans les Plans communaux de développement (PCD) de Gorom-Gorom, Falagountou, Markoye et Dori.

De l'orpaillage au maraîchage

Après la fosse principale et le concasseur, le cap a été mis sur les projets crées pour les communautés. D'abord, le jardin maraîcher de Marganta qui est exploité uniquement par plus de 80 femmes regroupées en coopératives. Ayant abandonné l'orpaillage, elles exercent depuis près de sept ans cette activité de reconversion qui leur permet de produire, entre autres, des aubergines, de la tomate et des choux qu'elles vendent essentiellement aux travailleurs de la mine. Ainsi, ces femmes sont passées de l'orpaillage au maraîchage grâce à IAMGOLD/Essakane SA. Ensuite, les journalistes ont visité le CEG d'Essakane construit par la mine en 2014 à hauteur de 127 millions de FCFA et composé de quatre salles de classe, d'une administration et d'un logement.

A l'issue de la visite, Elie Kaboré s'est dit satisfait de cette première sortie sur une mine, qui a été une expérience pour les membres de l'AJM-BF. « Tous les membres sont satisfaits d'avoir appris beaucoup au cours de ce bref séjour sur le site minier d'Essakane. Ce fut réellement une découverte pour nombre de journalistes et j'espère que cela pourra susciter en eux davantage d'engouement dans leur travail quotidien », a souligné, Elie Kaboré.

Pour sa part, Marie Diop a salué la démarche de l'AJM-BF. Pour elle, il est important pour les journalistes qui s'intéressent au secteur minier de venir toucher du doigt les réalités de la mine d'or d'Essakane. Elle a également souhaité que de cette visite, naissent des partenariats entre la mine et les médias afin d'avoir régulièrement ce genre de dialogue avec les journalistes.

Burkina Faso

Elim.CAN U20 - Ghana-Algérie, Libye-Burkina, le programme du jour

Commencé depuis vendredi, le 2e tour retour des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans Niger 2019 va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.